Gigant T. 3 - Par Hiroya Oku - Ki-oon

12 mai 2020 0 commentaire
  • Alors qu'elle affronte un monstre titanesque de la destruction, Chiho ne parvient pas à éviter le massacre de nombreux tokyoïtes. De véritables scènes d'apocalypse s'enchaînent, prouvant indéniablement l'efficacité et la maîtrise de l'auteur de Gantz pour nous en mettre une fois encore plein la vue !

Des scènes d’apocalypse se déroulent en plein Tokyo dans le quartier de Roppongi, où Chiho Johansson métamorphosée en géante titanesque affronte un dieu destructeur dans un combat d’anthologie, dont les gratte-ciel et autres édifices sont les dommages collatéraux.

Bien que sortant miraculeusement victorieuse de ce duel, la belle Chiho désespère cependant face aux drastiques conséquences d’un tel affrontement : pas loin de 1000 morts et disparus sont à déplorer, donnant un goût amer à la victoire. D’ailleurs, une fois revenue à taille normale, nombreux sont ceux qui la reconnaissent, et le gouvernement ne se fait pas prier pour l’incarcérer. Au même instant, à des milliers de kilomètres, New York connaît une situation comparable où deux colosses s’affrontent semant trouble et destruction.

Imaginez ne fût-ce qu’un instant une bimbo de la taille des plus grands immeubles entièrement nue défoulant son énergie sur un dieu au cœur d’une mégalopole ?! Assurément, l’héroïne qu’est Chiho n’est pas une femme comme les autres vu son apparence gigantesque et ses pouvoirs hors normes. Mais au-delà de sa silhouette, son but est avant tout de défendre son petit ami Rei, quelles que soient les conséquences de ses actes.

Gigant T. 3 - Par Hiroya Oku - Ki-oon
©Hiroya Oku / Ki-oon

Hiroya Oku livre ici l’une de ses plus belles œuvres d’une maîtrise millimétrée. L’univers de Gantz et de Last Hero Inuyashiki émerge littéralement à chaque page, sans être redondant, apportant une touche neuve soutenue par des protagonistes saisissants. Comme à son habitude, il se focalise sur l’impact des réseaux sociaux, en bien ou en mal, l’amour profond ainsi qu’une cause à défendre. Notons également la touche des monstres géants du genre "Kaiju Eiga", reprenant des créatures gigantesques, genre fort prisé par les japonais.

Quant à la qualité graphique, le trait juste et efficace ne peut laisser indifférent et chaque coup de crayon vaut son pesant d’or. La violence et une certaine touche sexuelle ne sont pas en reste, des ingrédients qui plairont immanquablement aux amateurs de seinen.

Ce 3e opus décoiffe littéralement et laisse peu de temps mort : vivement la suite !

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Gigant T.3. Auteur : Hiroya Oku. Editeur : Ki-oon. Traduction : Sebastien Ludmann. Sortie : le 6 février 2020. Prix : 7,90 euros.

- Lire la chronique Gigant T. 1 - Par Hiroya Oku - Ki-oon
- Lire la chronique Gantz:G T1 - Par Keita IIzuka & Hiroya Oku - Delcourt/Tonkam
- Lire la chronique Gantz:G T2 & T3 - Par Keita IIzuka & Hiroya Oku - Delcourt/Tonkam
- Lire la chronique Last Hero Inuyashiki T1 - Par Hiroya Oku - Ki-oon
- Lire la chronique Gantz : point final

  Un commentaire ?