Jaco - The Galactic Patrolman - Par Akira Toriyama - Glénat

9 septembre 2015 0 commentaire
  • Les "origines de Dragon Ball": rien de moins. Voilà ce qu'on nous annonce avec la sortie de {Jaco}, retour aux sources d'Akira Toriyama. Et même si ce récit sympathique ne casse pas la baraque, un nouveau volume d'un des grands maîtres du manga constitue toujours un événement.

Un vieux scientifique isolé sur une île, s’échinant à construire une machine à remonter le temps. Un patrouilleur galactique plutôt gaffeur envoyé en mission sur Terre et qui ne manque pas de fracasser sa soucoupe en arrivant. Une jeune romancière passionnée par la SF et que le réel rattrape au grand galop. Tel est le personnel de base de cette nouvelle histoire imaginée et dessinée par Toriyama. Avec pour toile de fond un événement public qui occupe tous les esprits : le lancement d’une fusée avec une idole à son bord.

Jaco - The Galactic Patrolman avait créé l’événement en juillet 2013 et nous vous en parlions alors. Pensez-vous : Akira Toriyama revenait au manga et repassait par la case prépublication. Mais c’était le temps d’un volume, d’une dizaine de chapitres, pour célébrer les 45 ans du magazine, le Weekly Shonen Jump, dans lequel il avait triomphé dans les années 1980 et 1990.

Renouant clairement avec l’ambiance bon enfant du début de Dragon Ball, cette histoire introduit des personnages attachants, dans lesquels le lecteur pourra dans un premier temps reconnaître certains archétypes du maître - le vieil homme retiré sur une île, l’enfant débarqué des étoiles, la jeune femme déterminée - mais comme polis, ou légèrement mûris par le temps passé. Et cette reconnaissance, dans un second temps, se verra renforcée par les liens nouée entre cette petite et somme toute légère histoire, et l’immense saga que constitue Dragon Ball, notamment à travers l’apparition d’invités qui raviront les fans.

Il y a dans l’art d’Akira Toriyama, pour raconter des histoires, une simplicité et une économie d’une grand subtilité. Ainsi, tandis que la mission de Jaco consiste à intercepter la capsule par laquelle Goku doit venir sur Terre, les Terriens n’ont eux d’yeux que pour le décollage d’une fusée embarquant à son bord une futile chanteuse. Entre l’arrivée depuis l’espace du héros que le lecteur attend mais que les personnages ignorent, et le départ pour les étoiles d’une starlette que les Terriens adulent mais dont le lecteur se contrefiche, la symétrie s’impose à l’esprit. Redoublée par une mise en abyme qui happe le public et met en place une structure narrative ferme à partir de laquelle Toriyama déploie sereinement son intrigue.

Reste que tout sympathique qu’il soit, Jaco demeure un peu anecdotique. Plaisante, l’histoire n’est pas inoubliable, loin de là. Il y manque peut-être une action un peu plus débridée, un souffle davantage épique, ou bien encore un peu de poésie. Comme si les aventures dopées aux corticoïdes de Dragon Ball avaient fait place à d’autres plutôt sous cortisone.

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Jaco - The Galactic Patrolman. Par Akira Toriyama. Traduction Fédoua Lamodière. Glénat. Sortie le 15 juillet 2015. 256 pages. 10.75 euros.

Commander le volume chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?