Albums

Si les hommes avaient leurs règles - Par Camille Besse & Éric la Blanche - Éd. Le Lombard

Par Kelian NGUYEN le 31 août 2022                      Lien  
Question extravagante ? Utopie ? Bouffonnerie ? Eh bien, à vrai dire, cet album est un joyeux mélange de tout ça. Le Lombard présente une BD pleine d’humour qui imagine un basculement dans l’équilibre actuel du monde. Outre l’aspect philosophique de la chose, l’album offre une réflexion sur le genre et les rapports de domination qui régissent nos sociétés.

L’idée n’est pas toute jeune, et vient d’un article de 1978 : la journaliste féministe américaine, Gloria Steinem, signe, cette année-là, dans le magazine Cosmopolitan : « À quoi ressemblerait le monde si les hommes avaient leurs règles ? » L’article a fait date, notamment, grâce à sa conclusion : « Les menstruations deviendraient une manifestation de virilité enviable dont on pourrait se vanter. »

Si les hommes avaient leurs règles - Par Camille Besse & Éric la Blanche - Éd. Le Lombard
© Le Lombard

Un point de départ parfait pour le scénariste Éric la Blanche qui, armé de sa plume, s’amuse à réécrire l’histoire du monde pour mettre en application cette théorie. Toutes les périodes sont touchées et les plus grands comme les plus petits événements sont alors expliqués de manière complètement fictionnelle et décalée.

Sous le crayon de Camille Besse, les situations et les bonds d’une époque à une autre s’enchaînent au fil des pages. Rabbins, prêtres, Imams, Darth Vader… tout le monde y passe. Le trait aiguisé de l’autrice, issue de la pratique du dessin de presse, caricature, avec justesse et intelligence, les aberrations de notre monde.

© Le Lombard

De U2 à Hitler en passant par Martin de la compta, les taches de sang sont exhibées avec fierté et même les naufragés de la Méduse se retrouvent bien indisposés au milieu de l’océan sous les pinceaux de Géricault grâce à Éric la Blanche, journaliste scientifique passé scénariste de BD.

L’écriture à deux têtes, mais surtout, à deux genres, permet un regard croisé qui a pour but premier de faire rire, tout en mettant en exergue les dictats et les tabous imposés aux femmes.

© Le Lombard

(par Kelian NGUYEN)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782808205351

Le Lombard ✍ Eric la Blanche ✏️ Camille Besse tout public Féminisme Humour France 🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
Participez à la discussion
12 Messages :
  • Encore un indispensable...pardon les arbres.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 1er septembre à  11:52 :

      Nul et pas franchement sympa pour les femmes. Le Lombard baisse en qualité depuis pas mal d’années.

      Répondre à ce message

    • Répondu le 1er septembre à  12:11 :

      Vu le tirage, ça a dû coûter moins d’arbres à abattre que les derniers et tout aussi dispensables Blake et Mortimer, Lucky Luke, Buck Danny, Tanguy et Laverdure, Michel Vaillant etc etc…

      Répondre à ce message

      • Répondu le 1er septembre à  15:04 :

        On s’en fiche de ce qui dispensable ou pas, mais un sujet de parapharmacie et des dessins de presse à deux tons, n’ont jamais fait un bon album.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 2 septembre à  07:37 :

          Sempé faisait du dessin de presse à un seul ton… c’est surtout de votre avis qu’on se fiche.

          Répondre à ce message

        • Répondu par Flo le 2 septembre à  10:07 :

          Les menstruations sont donc un sujet de parapharmacie pour vous ? On voit bien que vous êtes un mec, et pas de la meilleure espèce.

          Répondre à ce message

          • Répondu le 2 septembre à  13:27 :

            Rien à voir avec mon respect ou non du sujet, sujet d’ailleurs largement rebattus et re-rebattus par les magazines féminins, de santé, et les pubs actuelles. Mais on voit toute la dérive provoquée par le mouvement MeToo et la volonté des éditeurs de surfer sur la vague féministe. Pendant ce temps les féminicides progressent. Alors franchement un bouquin sur les tampons, y avait mieux à faire.

            Répondre à ce message

          • Répondu le 2 septembre à  13:45 :

            Ah ! Au milieu de tous ces mecs lourdauds, vieillissants et conservateurs, il nous manquait la jeune féministe radicale anti-mecs et anti-boomers. La voilà ! … le niveau va remonter.

            Répondre à ce message

  • Je vais aller voir ça, hé hé ( pardon les moines)

    Répondre à ce message

  • Une fois de plus les coincés du cul sont de sortie dans les commentaires !
    J’aime beaucoup le dessin de Camille Besse (excellente dessinatrice de presse).

    Répondre à ce message

    • Répondu par Milles Sabords le 2 septembre à  07:36 :

      Entre « confrères de presse » votre soutien est logique…

      Répondre à ce message

    • Répondu le 2 septembre à  10:11 :

      Charlie Hebdo, cette icône intouchable, est abominable de laideur graphique et votre amie Besse n’est pas étrangère à cette laideur. Ce qui explique peut-être le recrutement de trois vrais dessinateurs pour couvrir le procès des attentas. Charlie, un crachat graphique hebdomadaire duquel il faut exonéré le dessinateur masqué "Zorro" que nous connaissons tous bien.

      Répondre à ce message

PAR Kelian NGUYEN  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD