Toubab - Par Nùria Tamarit - Ed. Les Aventuriers de L’Étrange

21 juin 2021 2
  • Dans ce nouvel album, la dessinatrice du remarqué "Géante" (Delcourt) avec Jean Christophe Devenez au scénario, décrit le parcours de Mar une adolescente superficielle embarquée bien malgré elle dans un voyage humanitaire au Sénégal dans la région de Gandiol.

Mar fait partie de ces adolescents qui sont nés avec Internet et les réseaux sociaux. Plutôt intolérante, celle qui ne saurait se passer de Netflix ou d’Instagram doit participer à une mission humanitaire au Sénégal. Sur place, elle est confrontée à un monde radicalement différent du sien. Un autre rythme, d’autres coutumes ; entre stéréotypes et appréhension, la jeune femme va devoir prendre son courage à deux mains pour découvrir cette nouvelle culture chaleureuse et enivrante.

Toubab - Par Nùria Tamarit - Ed. Les Aventuriers de L'Étrange
© Tamarit

Cette histoire est une auto-fiction basée sur le vécu de l’autrice au Sénégal il y a quelques années. Elle nous propose un immersion complète dans ce pays en confrontant de façon frontale la culture africaine et la culture occidentale. Elle insiste notamment sur la notion de propriété, dépeignant un personnage principal possessif et matérialiste face à une communauté qui n’apporte pas une importance fondamentale au fait de posséder et d’individualiser les choses.

"Nous n’avons pas besoin d’un sauveur. Nous n’avons pas besoin d’un intermédiaire qui traduire nos paroles. L’Afrique a déjà une identité. La sienne. Aujourd’hui, nous voulons juste être écoutés. Et... qu’on nous laisse tranquilles"

© Tamarit

Dans la continuité de ses autres albums, Toubab est un récit féministe et contemplatif qui bouleverse gentiment nos certitudes et nos acquis. C’est une invitation au voyage et à l’introspection qui permet d’en apprendre plus sur le Sénégal. L’histoire d’une fille qui peine à appréhender le monde qui l’entoure mais va franchir le pas pour s’accomplir pleinement. Ajoutons à cela le trait rond et plaisant de Tamarit, une sublime palette de couleurs pastel et nous obtenons un album d’excellente facture qui se lit avec plaisir.

Financé par crowdfunding, l’album est lauréat du prix du meilleur roman graphique à Valence. Toubab a déjà été traduit dans sept langues différentes. C’est une ode à la tolérance et à l’ouverture dont le sujet aurait gagné être un peu plus approfondi.

© Tamarit

(par François RISSEL)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Toubab - Par Nùria Tamarit - Ed. Les Aventuriers de L’Étrange - 116 pages

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Formidable dessinatrice espagnole. Elle a beaucoup de talent.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 22 juin à  10:47 :

      Oui ! Attention auteurs et les autrices français, la nouvelle génération espagnole et italienne débarque ! Ils signent des contrats en France et ils dessinent souvent mieux que vous ! L’absence d’écoles de dessin dignes de ce nom en France, contrairement à l’Espagne et l’Italie, risque de se faire sentir. Déjà dans les années 70 et 80, les dessinateurs latins étaient les plus forts techniquement. C’est peut-être encore vrai. Concurrence saine mais redoutable.

      Répondre à ce message