Albums

La Louve boréale - Par Nuria Tamarit - Sarbacane

Par Philippe LEBAS le 10 juin 2022                      Lien  
Après un ouvrage très remarqué, "Géante", dont elle assurait l'univers graphique, après "Des éclats de diamants", une BD jeunesse très appréciée ici, Nuria Tamarit se lance dans un roman initiatique où s'affirment et se confirment ses qualités et ses thématiques écoféministes.

Roman graphique d’aventure et d’initiation, La louve boréale conte l’histoire de Joana, qui, dépossédée de tout, se lance dans la ruée vers l’or dans le Nouveau Monde. Au fil de ses aventures, Joana se heurte à toutes les prédations, contre la nature et contre les femmes. Elle trouvera heureusement des appuis auprès de deux femmes tout aussi cabossées, Opa et Tala, et d’une chienne, elle-même malmenée par son maître.
La Louve boréale - Par Nuria Tamarit - Sarbacane

Sur ce récit, sans repère de temps et d’espace, plane l’ombre d’une mystérieuse louve géante, qui donne tout à la fois son titre à l’ouvrage et un espoir à l’humanité. Dans cet univers froid et cupide, les hommes sont de véritables prédateurs, de la nature et de ses richesses convoitées, des femmes.

Ainsi résumée, la vision pourrait paraître un brin binaire. C’est vrai mais un peu court. Tout d’abord, un homme, Semiov, se distingue de cette masculinité prédatrice. Surtout, le combat ne se réduit pas à une lutte féministe. "Nous fuyons quelque chose de bien plus grand que les hommes... Nous ne devons prendre que le nécessaire" nous dit Nuria Tamarit. C’est à une nécessaire modération (de nos besoins) à laquelle nous invite cette autrice, dont les images vont continuer à nous hanter.

Graphiquement, on retrouve le style très personnel de l’autrice, avec ces visages aux yeux ronds comme des billes, avec un découpage varié ponctué de pages ou de doubles-pages contemplatives. Le récit entrelace présent et passé de manière très habile, en variant non seulement les cases en fonction de leur temporalité, mais aussi la couleur des fonds de page, voire celle de certaines cases à l’intérieur d’une même page.


Sur cette planche par exemple, seule la 1ʳᵉ case apparaît sur fond jaune très doux, pour rappeler une scène passée, les deux autres, illustrant le présent, étant sur fond blanc. Tout cela témoigne d’un très beau travail éditorial, avec cet ouvrage soigné, selon l’habitude de cet exigeant éditeur qu’est Sarbacane.

(par Philippe LEBAS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782377318001

PAR Philippe LEBAS  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD