Albums

Notre sélection des 10 BD féministes qui valent le détour

Par Kelian NGUYEN le 25 juillet 2022                      Lien  
Pour occuper vos vacances, la rédaction d’ActuaBD.com vous propose ses sélections de l’été. Cette fois, nous vous proposons les 10 BD féministes qui nous ont marqués cette année. Tendance forte de l'édition au cours de ces derniers mois, ce genre de BD aborde aussi bien l'aspect didactique que la tranche de vie, pour vous ouvrir à d'autres créations, pour vous instruire ou simplement pour vous divertir…
Notre sélection des 10 BD féministes qui valent le détour

GUIDE PRATIQUE. On ouvre le bal avec Feminist in Progress (Casterman). Ce roman graphique de Lauraine Meyer est le parfais petit guide du féminisme, introduction idéale pour les autres ouvrages à venir. Instructif, ludique, bourré d’humour et de références, Feminist in Progress permet parfaitement de s’initier aux rapports de genres. Grâce à son découpage intelligent, l’ouvrage se décline en chapitres thématiques. On décline les notions de charge mentale, sexualité, dictat du corps ou maternité. Feminist in progress permet de découvrir mais aussi de consolider ses connaissance en matière de féminisme. La BD parfaite pour ouvrir cette sélection.

Acheter cet album chez notre libraire partenaire

SELF DÉFENSE.. Pour continuer, la rédaction vous propose Nos Mutineries de Eve Cambreleng et Blanche Sabbah (Mango). Cette deuxième BD complète parfaitement la première. Voici ce qu’en disent nos collaborateurs Thelma Susbielle et Thomas Figueres : « Les deux autrices s’attachent à déboulonner les idées reçues sur le féminisme, dans le but d’armer les lecteurs/rices à répondre à leurs contradicteurs. Ainsi, à chaque argument son chapitre, allant de "Je ne suis pas féministe, je suis humaniste" à "on ne peut plus rien dire" en passant par "elle l’avait (un peu) cherché", ou encore "c’est à la mode d’être LGBT+ ». Les dessins, hauts en couleurs et doux en même temps, s’avèrent dynamiques et drôles. Mention spéciale pour le personnage de Jean-Michel Patriarcat, qui rythme les planches par Blanche et amène une touche de second degré bienvenue. Un album destiné aux féministes confirmées ainsi qu’à toutes celles et tous ceux qui s’interrogent sur ces questions, et même les réfractaires pourraient bien se laisser convaincre !  »

Acheter cet album chez notre libraire partenaire

RÉVÉLATIONS. Nous continuons avec le premier récit de cette sélection : Adieu, triste amour par Mirion Malle (La ville brûle). Entrant en résonance avec le #MeToo, Adieu, triste amour est l’histoire de Cléo qui apprend par une inconnue, rencontrée par hasard, que son petit copain, Charles, est un harceleur. Voici ce qu’en dit notre chroniqueuse Aurélie Monteix : « Nous vivons avec Cléo, sa prise de conscience à travers sa quête de réponses. Qui est vraiment Charles ? A t-il changé depuis ? Elle redoute le point de non-retour et la crainte de voir sa relation se briser lorsqu’elle apprendra la vérité. La solidarité féminine est présente tout au long de l’ouvrage et apparaît comme un socle solide sur lequel Cléo peut s’appuyer. C’est une histoire de femme qui conseille d’écouter ses intuitions et de s’entourer d’oreilles bienveillantes.  »

Acheter cet album chez notre libraire partenaire

BASKETTEUSE. Autre récit dans le registre de l’autofiction de Nùria Tamarit, Des Éclats de diamants (Les Aventuriers de l’Étrange) qui nous plonge au cœur de l’univers du basketball. Thelma Susbielle encore : « L’autrice y met en lumière des problématiques féminines de manière subtile et intelligente. Dans les vestiaires, on assiste aux discussions banales et néanmoins primordiales autour du corps au moment de l’adolescence, les relations entre filles, ainsi qu’avec les garçons. Ainsi Nùria Tamarit évoque la difficulté de s’intégrer ainsi que la puissance du collectif. L’évolution du récit se fait avec subtilité et valorise les valeurs du sport, qui ne s’arrêtent pas aux portes du stade. »

Acheter cet album chez notre libraire partenaire

SUPER-HEROÏNE. Faites place pour laisser entrer la super-héroïne de Tess Kinski : Super Cyprine (Massot). Cypri, l’héroïne de la BD, découvre que sa cyprine est corrosive. Après s’être réappropriée son corps, Cypri se sert de son pouvoir pour lutter contre les harceleurs de rue. Thelma Susbielle à nouveau : « Financé par une campagne Ulule, l’album porte un propos féministe et radical, loin du discours mainstream qui pullule dans les médias. L’autrice célèbre une capacité physique exclusivement féminine : la cyprine. Un mot (et un liquide) encore tabou, dont on entend beaucoup moins parler que le sperme, liquide merveilleux aux multiples propriétés (soi-disant...). En effet, entre le sang des règles et la cyprine, rares sont les bandes dessinées, mais aussi toutes les œuvres en général, à représenter ces sécrétions pourtant familières pour la moitié de la planète. Plein d’humour, ce récit absurde et ironique ne se prend pas au sérieux mais porte néanmoins un message fort contre les violences patriarcales, la masculinité toxique, la misogynie et le sexisme. Bien que le propos se veuille radical, la narration et le dessin sont, eux, très accessibles. »

Acheter cet album chez notre libraire partenaire

MISS PEANUTS. L’humour tranchant de FunGirl (Les Requins marteaux) est à manquer sous aucun prétexte. Voici ce que nous en dit Nadine Riu, pilier de notre rédaction : « L’album d’Elizabeth Pich est nourrit de séries américaines Girl Power comme Golden Girls, Weeds ou Ellen Ripley, Fungirl a hérité de bon nombre d’attributs des personnages de ces séries US et de comics. La première de couverture, un clin d’œil aux Peanuts de Charles M. Schulz, donne le ton de cet album à l’humour déjanté. Elizabeth Pich essaime ici et là quelques références artistiques et culturelles en hommage au pop art, à la Vénus de Botticelli, à Arcimboldo, en rupture avec les codes artistiques de son époque. »

Acheter cet album chez notre libraire partenaire

GRANDES HISTOIRES. On retrouve Blanche Sabbah pour Myths et Meufs (Mâtin !) « Cet ouvrage concentre la relecture d’une vingtaine d’icônes, nous dit Thelma Susbielle. Blanche Sabbah décortique chaque figure en présentant son contexte historique, puis elle étudie la vision répandue du personnage en question et l’éclaire au travers du prisme féministe, tout en le saupoudrant d’une bonne dose d’humour. Chaque séquence est accompagnée d’un texte analytique, permettant de pousser un peu plus la réflexion et, pour chacune, l’autrice recommande une œuvre à découvrir : BD, essai, peinture, mais aussi cinéma ou musique. »

Acheter cet album chez notre libraire partenaire

PETITES HISTOIRES. Et à la fin ils meurent par Lou Lubie (Delcourt) nous propose de replonger dans les textes originaux des contes de fée de notre enfance. Selon Jérôme BLACHON), « l’autrice nous présente les différentes versions d’un même conte, selon les auteurs successifs, et analyse le fonds du discours. Ainsi, les contes ne sont pas toujours destinés aux enfants, comme on pourrait le croire. L’analyse est souvent percutante et étayée : quel est le rôle de la femme (la notion de consentement notamment porte à discussion), les contes sont-ils racistes, ou encore quelle est la place de la religion ? »

Acheter cet album chez notre libraire partenaire

QUEER. Pour se questionner sur le genre, la BD Genre Queer (Casterman) est parfaite. avec Maia Kobabe, partez à la recherche de l’identité de genre au travers de la biographie de l’auteur. Iel nous propose un récit touchant et déroutant sur la fluidité de genre et le manque de repère. Le récit est passionnant car il donne la parole à une catégorie de personne que d’aucuns découvrent ici : les non-binaires.

Acheter cet album chez notre libraire partenaire

VOYAGER. Enfin, toujours chez Casterman la rédaction vous propose Partir de Lili Sohn. Découvrez le carnet de bord de l’autrice et influenceuse qui, pendant deux mois, est partie sur les chemins de Compostelle. L’histoire d’une femme forte et indépendante qui se lance un défi : partir seule. Elle souhaite se prouver sa valeur mais aussi se déconnecter des réseaux et se re-concentrer sur elle-même. Entre conseils et anecdotes ce roman graphique aux allures de journal de voyage à la particularité d’être accompagné par un documentaire vidéo.

Acheter cet album chez notre libraire partenaire

Une sélection que l’on espère vous inspirera pour cet été. N’hésitez pas à nous faire vos retours ou nous proposer vos albums préférés en commentaires.

(par Kelian NGUYEN)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR Kelian NGUYEN  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD