Yakari mis à l’honneur par Bruxelles

19 septembre 2009 0 commentaire
  • De passage à Bruxelles, Derib a été inaugurer avec un peu d'avance le nouvel hommage que lui a rendu la capitale belge. Le papa de Yakari en a profité pour nous fournir de nombreux détails sur la multitude de ses prochaine sorties.

Que cela soit avec son année de la bande dessinée, ses fresques murales ou ses multiples et récentes initiatives, Bruxelles fait actuellement la part belle au neuvième art. Mais cela n’empêche pas les communes qui la composent [1] d’avoir leur propre programme culturel. C’est ainsi que l’une d’entre elle, Saint-Gilles, met à l’honneur les héros du Lombard depuis le début de l’année. Son échevin du tourisme, Patrick Debouverie, nous en explique la raison :

"Comme les éditions du Lombard se situent sur le sol communal, nous avons décidé de mettre en avant leurs héros. Ainsi une grande fresque de Johan de Moor est visible sur un immeuble de la place Horta, et nous réfléchissons déjà à lui trouver un emplacement permanent, lorsque la construction qu’elle cache sera terminée.

Yakari mis à l'honneur par Bruxelles
© Le Lombard

Les étudiants et professeurs de l’école Sainte-Marie ont également choisi leurs personnages préférés pour décorer les murs de leur établissement. Ce sont encore des héros de papier qui illustrent les bâches du chantier en cours de l’avenue Fonsny. De quoi donner une touche de couleur et de bonne humeur. Et ici, à la Maison des Enfants, Yakari et ses compagnons ont été choisis pour orner les murs du bâtiment."

Avant que Charles Picqué, bourgmestre de Saint-Gilles, ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale et grand amateur de bande dessinée, n’inaugure prochainement le lieu, Derib, de passage à Bruxelles, est venu s’émerveiller devant le très beau travail réalisé par Maxime Barbier : les belles couleurs correspondant à l’univers de Yakari projettent une aura positive pour ce quartier de la capitale bruxelloise réputé "difficile".

"Je suis particulièrement heureux qu’on ait choisi Yakari pour illustrer cette Maison des Enfants," nous explique Derib. "Le personnage que Job et moi avons créé, joue sur la communication, par le biais de ses amis et des animaux. C’est donc un plaisir de le voir utilisé ici, comme un symbole du respect de l’autre. Cette tolérance est la base de toute éducation, et je trouve malheureusement triste que ce soient des valeurs qu’on a tendance à oublier. Les jeunes ont effectivement besoin de repères forts pour s’affirmer, et si Yakari peut d’une certaine façon les y aider, Job et moi en serions particulièrement heureux !"

La future actualité de Yakari est d’ailleurs intense pour cet automne, car en plus des prochaines et déjà trente-cinquième aventures du petit indien, intitulée l’Escapade de l’Ourson, un album poster sortira prochainement.

"Il s’agit des 24 grandes illustrations, de taille A3, qui seront regroupées dans un livre relié, et qu’on pourra donc détacher pour les encadrer", nous explique l’auteur suisse. "On retrouvera deux tiers d’images inédites tirées de ses aventures, images que j’avais réalisées pour le mensuel suisse "Yakari". Il y aura également huit couvertures emblématiques, sans les bandeaux de titre bien entendu : Grand Aigle, le Bison Blanc, Au Pays des Loups, les Prisonniers de l’Île, le Souffleur de Nuages, les Cornes Fourchues, le Coyote et l’Oiseau des Neiges.

Le dessin animé Yakari, qui compte déjà 78 épisodes de 13 minutes, et qui ne cesse de tourner sur les télévisions françaises et belges, fait également un malheur en Allemagne. C’est cet engouement qui a lancé l’écriture d’un film en l’honneur du petit indien, mais ce n’est actuellement qu’un projet à l’étude.

Plus concret, Le Lombard sort prochainement l’intégrale des trois albums de Pythagore, toujours scénarisé par Job, qui parurent dans le magazine du Crapaud à Lunettes. On y retrouvera bien entendu une introduction inédite, où Pythagore prend lui-même la parole pour dévoiler ses aventures. Dupuis est d’ailleurs en train d’étudier la sortie d’une future intégrale des quatre albums d’Attila, scénarisés par Rosy.

Une prochaine intégrale Buddy Longway verra également le jour, composé de 5 recueils comprenant quatre aventures : Bien entendu, on y retrouvera des inédits, dont des dossiers écrits par Christelle & Bertrand Pissavy-Yvernault, des croquis et des recherches diverses, ainsi qu’à chaque fois, six pages de l’album hommage devenu introuvable : les Amis de Buddy Longway [2]. Pour le dernier volume, nous ajouterons un album inédit de 44 pages, par le biais de grandes illustrations présentant des paysages et les moments les plus marquants de la vie des personnages, un texte écrit par Kathleen, la fille de Buddy et Chinook, donnera sa vision sur leur épopée. C’est une façon de me faire plaisir, mais surtout de contenter le public fidèle de Buddy, c’est pour cela que ce dernier tome aura un tirage plus conséquent.

La Maison des Enfants

Dans sa veine plus contemporaine, Derib travaille encore sur un album pour la prévention de la prostitution, qui sortira en 2010 : En prenant le contre-pied de mon précédent ouvrage sur le sujet, Sandra, nous allons maintenant donner la vision du ’client’. Il s’agira d’un volume de 71 planches, comprenant un dossier supplémentaire.

Il est aussi question d’une Collection Derib, qui reprendrait sous la même présentation tous les albums du Lombard : Red Road, Go West, Jo, No limits, Poulain mon Ami, l’Impossible Ascension paru dans le magazine Achile Talon, etc. Les albums seraient édités séparément, et également repris dans un grand coffret. Avec l’intégrale en petit format de Yakari qui est en cours de parution, c’est encore un bel hommage pour le dessinateur qui continue de marquer d’une empreinte durable et reconnaissable l’univers de la bande dessinée.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander :
- le T35 de Yakari chez Amazon ou à la FNAC
- l’album poster de Yakari chez Amazon ou à la FNAC
- l’intégrale de Pythagore chez Amazon ou à la FNAC

Lire notre récente interview de Derib et notre présentation de l’intégrale de Yakari.

Lire nos dernières chroniques de Buddy Longway : les tomes 17, 18, 19et 20.

Sauf exception, les photographies sont ©CL Detournay.

[1Bruxelles est composée de 19 communes, qu’on pourrait comparer aux vingt arrondissements parisiens. Chacune d’entre elles possède sa propre politique et son bourgmestre(maire).

[2Un très bel album comprenant entre autres 29 planches réalisées par un panel impressionnant d’auteurs : Édouard Aidans, Bédu, Michel Blanc-Dumont, Cosey, Dany, Deliège, Dupa, Ernat, F’Murr, René Follet, Franz, Gir, Godard, Annie Goetzinger, René Hausman, Hermann, Lambil & Cauvin, Macherot, Jean-Claude Mézières, Peyo, Renoy, Roba, Rosinski, Jean-Claude Servais, Tibet, Turk & de Groot, Walthéry, et Wasterlain.

  Un commentaire ?