Justice League Rebirth T5 - Par Bryan Hitch & Fernando Pasarin - Urban Comics

21 décembre 2018 0 commentaire
  • Clap de fin pour Bryan Hitch qui tire sa révérence avec une grande histoire particulièrement réussie, sans doute la meilleure de sa prestation. Au programme, du classique, avec un futur à changer et donc un retour dans le passé (et présent). Mais avec des personnages et des relations aussi percutants qu’attachants, la lecture s’avère riche en émotions et en suspense !

Sur le papier, rien de plus trivial. Vingt-deux ans dans le futur, la planète n’est plus qu’une terre désolée, sous le joug d’une mystérieuse Souveraine. Les plus grands héros de la Terre ne sont plus, mais leurs enfants continuent de se battre. À l’issue d’une infiltration à haut risque, ils réussissent à revenir dans le passé, c’est-à-dire le présent actuel, afin de retrouver leurs parents décédés et empêcher l’avènement des « Ténèbres ».

Parmi les qualités de cette histoire, commençons par le graphisme : futur apocalyptique au décor convaincant, immense Mont Olympe trônant sur une ville dévastée et design des protagonistes, la bande de jeunes héros, la Souveraine et son fidèle serviteur, sorte d’improbable mais inquiétant Terminator.

Quant aux fameux enfants, l’attraction principale en quelque sorte, ils sont au nombre de six et les auteurs ont eu la main heureuse avec eux. Leur histoire et leur caractérisation fonctionnent bien, à moitié tragique et à moitié attendrissante, mais c’est surtout la façon dont les liens se tissent avec leurs futurs parents qui convainc le plus.

Justice League Rebirth T5 - Par Bryan Hitch & Fernando Pasarin - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Qui ont été de bons parents ? De mauvais ? Qui recherche la tendresse perdue ? La reconnaissance ? Qui veut régler des comptes ? L’ensemble crée une belle alchimie grâce à ces différentes mini-intrigues, donnant corps et âme à une histoire relativement simple en fin de compte.

Une histoire et une menace qui font suite à celles du premier tome, celles des Semblables qui se poursuivent donc ici avec un second acte. Mais comme souvent dans ce run de Bryan Hitch, l’intrigue sert de prétexte à l’exploration des problèmes des personnages, de leur chemin et des liens qui se tissent entre eux.

Un cinquième album donc fort réussi [1], grâce également au graphisme de Fernando Pasarin très vivant et épique, qui achève de belle façon une prestation de Bryan Hitch sympathique mais peu mémorable, qui aura au moins eu le mérite d’offrir quelques bons moments à tous les membres de l’équipe et n’avoir souffert qu’aucune réelle fausse note.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Justice League Rebirth T5. Scénario : Bryan Hitch. Dessin : Fernando Pasarin. Traduction Edmond Tourriol. Urban Comics, collection "DC Rebirth". Sortie le 9 novembre 2018. 144 pages. 15,50 euros.

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Justice League "DC Rebirth" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2,
- Lire la chronique de Justice League vs Suicide Squad,
- Lire la chronique du tome 3,
- Lire la chronique du tome 4.

Justice League of America (1996-2006) sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 0,
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2,
- Lire la chronique des tomes 3 & 4,
- Lire la chronique du tome 5.

Lire la chronique de Justice League Anthologie

Justice League "The New 52" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 3
- Lire la chronique du tome 4
- Lire la chronique du tome 5
- Lire la chronique du tome 6
- Lire la chronique du tome 7
- Lire la chronique du tome 8
- Lire la chronique du tome 9
- Lire la chronique du tome 10

Justice League Aventures sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2,
- Lire la chronique du tome 3.

[1Les épisodes contenus dans Justice League Rebirth T5 : Héritage sont :
- Justice League #26-31 (août 2017 à octobre 2017).

  Un commentaire ?