Newsletter ActuaBD

Les Vacances de Donald – Par Brrémaud et Federico Bertolucci – Glénat

  • Donald est, avec Mickey, l'une des figures de proue de l'univers Disney, les deux ont en France leur magazine dédié ("Picsou" pour Donald) et des milliers d’histoire existent déjà, qui racontent les facéties du canard, dont l’oncle est le volatile le plus riche du monde, et les neveux d’infatigables boy-scouts. Un seul album de Donald ne peut pas bouleverser le genre et, franchement, c’est très bien comme cela. L'intérêt de ces "Vacances de Donald", 13e tome de la collection Disney de Glénat, est surtout de jouer sur la corde de la nostalgie, celle des studios Disney des années 1940-50, une ère dorée pour le cinéma d’animation américain : "Fantasia", "Bambi", "Alice au pays des merveilles"…

On va donc suivre un Donald muet, sorte de héros malgré lui d’une comédie de geste et de situation, qui s’évade un temps de la ville assourdissante pour se mettre au vert. Le pauvre palmipède aimerait bien pique-niquer en paix, mais des événements malencontreux et des habitants de la forêt vont en décider autrement.

Donald amuse, il est bien le personnage colérique et teigneux qui trouve un problème à chaque solution. En bref, il est attachant, et ses auteurs Brrémaud et Federico Bertolucci ont fait un très bon travail pour raviver le Donald des origines.

Les Vacances de Donald – Par Brrémaud et Federico Bertolucci – Glénat

Parions que les fans de la première heure ne seront pas déçus : les auteurs sont parvenus à coller parfaitement au personnage, lui donnant des expressions variées et une grande inventivité. Brrémaud, le scénariste, est un amoureux du monde animal et cela se ressent : il parvient à tout dire en se passant de visages humains, exploitant des ressorts comiques propres à chaque espèce : l’ours mal léché, les écureuils chapardeurs…

Pour sa part, le dessinateur Bertolucci est un ancien des Beaux-arts et cela se ressent dans son trait vivant, fidèle à une esthétique des années 1950 très charmante qui, finalement, nous ramène à l’essentiel : Donald est avant tout un personnage cartoonesque, pris dans des aventures suspendues dans le temps, à la poésie naïve. En laissant nos yeux d’adulte au vestiaire, soyez sûr que n’importe qui se prendra très vite au jeu.

(par Auxence DELION)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Les Vacances de Donald. Par Brrémaud (scénario) et Federico Bertolucci (dessin). Editions Glénat. Collection Disney / Glénat. Sortie le 20/10/2021. 24 x 32 cm. 48 pages couleur. 15 €.

 
Newsletter ActuaBD