Newsletter ActuaBD

La surprise Yojimbot

  • Premier tome d’une saga post-apocalyptique, "Yojimbot", chez Dargaud, allie robots et combats de samouraïs dans les règles de l'art. Voici là un album de science-fiction très particulier, dès son titre qui se veut la contraction de « Yojimbo », qui est le nom d’un film de samouraïs d’Akira Kurosawa de 1961, et de « bot », donc « robot ». D’emblée, il se dévoile devant nos yeux un univers steampunk, explosif et mixant combats à l’épée et robots-guerriers. L'album figure parmi les nominés de la sélection officielle d'Angoulême.

Au Japon, en 2241, la surface de la Terre est devenue inhabitable pour l’être humain, à la suite d’une « 3e crise de l’homme ». Il ne reste quasiment plus que des robots aux différentes fonctions, organisés en société. L’un d’eux, un « Yojimbot » -robot samouraï- tombe inopinément sur Hiro, un jeune garçon, et son père qui cherchent à échapper à une troupe armée. En sauvant l’enfant, il va vite comprendre que de la survie d’Hiro dépend le sort de l’humanité...

La surprise Yojimbot

Coloré, débordant d’action tous azimuts, se revendiquant aussi bien des inspirations manga à la Katsuhiro Otomo que de Moebius ou de Mad Max, le jeune auteur Sylvain Repos impose sa maestria narrative et graphique en quelques planches. C’est fun, efficacement découpé et rythmé, on ne s’y ennuie pas une seule seconde.

Dans ce premier tome de Silence métallique, les scènes d’action occupent une place centrale, reprenant les codes du chambara -combat à l’épée codifié- sans délaisser les relations humains-robots : l’auteur ne fait pas des robots une décalcomanie des humains mais une forme de vie bien à part, communiquant sans bruit et poursuivant ses propres buts. Les personnages humains essayent de savoir ce qu’ils ont en tête, et se voient opposer un « silence métallique » qui donne aux robots des airs de nouveaux samouraïs, calmes et intimidants.

Ce silence est aussi celui des nombreuses terres désolées que l’on voit dans la BD, qu’il s’agisse de forêt luxuriante ou d’anciennes cités. Tout cela laisse deviner un univers riche, qu’en attendant vous pouvez approfondir avec le préquelle Yojimbot Stories, disponible sur Webtoon Factory !

(par Auxence DELION)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Yojimbot T. 1 : Silence métallique. Par Sylvain Repos (scénario et dessin). Dargaud. Sortie le 29/01/2021. 20 x 27 cm. 160 pages couleur. 16,50 €.

 
Newsletter ActuaBD