"Mon Année", de Morvan & Taniguchi : un mariage réussi entre la BD européenne et le Manga

  • La première bande dessinée issue de la collaboration de {{Jean David Morvan}} et {{Jîro Taniguchi}} était l’un des événements les plus attendus de l’année. {Mon Année} raconte à travers les quatre saisons la vie de Capucine, une enfant trisomique, et les difficultés qu’éprouvent ses parents pour lui assurer la vie la plus normale possible.

Capucine fête son anniversaire. Pour ses huit ans, ses parents lui offrent un petit chiot. Elle décide aussitôt de l’appeler « Garçon ». Capucine n’est pas une enfant comme les autres. Elle est trisomique et souffrira sa vie durant d’un retard mental. Ses parents s’impliquent beaucoup dans la charge thérapeutique de leur fille. Ils ont, dès la naissance, décidé de la stimuler intellectuellement et physiquement pour qu’elle passe une enfance aussi normale que possible. Capucine suit des cours dans une école normale, malgré ses difficultés d’expression, son retard mental et ses problèmes psychomoteurs. Mais, hélas, l’école ne peut plus la garder. La directrice ne veut plus qu’elle retarde la classe. Autrement dit, elle est devenue un poids pour tous. Les parents sont contraints, avec beaucoup de douleur, à la placer dans un établissement spécialisé. Ils vivent cette situation comme un échec, et une faille commence à s’insinuer dans le couple.

Le scénariste de Naja et de Sillage, Jean David Morvan a construit une histoire émouvante et intimiste pour l’auteur de Quartier lointain et du Journal de mon père. Cet album est sans doute le premier d’un tirage d’une telle ampleur réalisé par un scénariste français et un dessinateur japonais pour le marché francophone. Jirô Taniguchi avait déjà collaboré avec un auteur européen, Moebius, pour Icare. Ce récit avait été réalisé directement pour le Japon et prépublié dans l’hebdomadaire Morning chez Kodansha en 1997. Une traduction en français est parue tardivement, en 2005, chez Kana.

Cette fois, Yves Schlirf et Christel Hoolans, éditeurs chez Dargaud Benelux et Kana, ont désiré une collaboration entre un auteur japonais d’envergure et un scénariste français pour le marché franco-belge. Christel Hoolans nous confiait en juillet 2008 que Jirô Taniguchi souhaitait travailler au format européen. « Pour lui, ce type de livre constitue la référence absolue, confiait-elle. Il a toujours rêvé de faire comme les auteurs franco-belges ».

Qui mieux que Jean David Morvan, vivant entre le Japon et la France, pouvait donc lui écrire cette histoire où l’on suit une année de la vie de Capucine, un récit est découpé en quatre albums, un par saison ?

Il ne restait plus qu’à Jirô Taniguchi de découvrir une autre façon de travailler, et se passer d’un tantosha, un de ces éditeurs qui accompagnent les mangakas japonais. Au japon en effet, ceux-ci interviennent beaucoup plus dans le travail des auteurs. Taniguchi a également dû apprendre les us et coutumes des Européens, et plus particulièrement des Français. Il est venu en France pour un voyage de repérage et Jean David Morvan n’hésita pas à lui envoyer des photographies représentant des scènes de vie ordinaire, comme par exemple une table dressée pour le repas.

"Mon Année", de Morvan & Taniguchi : un mariage réussi entre la BD européenne et le Manga
Extrait du T1 de "Mon Année"
(c) Taniguchi, Morvan & Dargaud.

Les auteurs sont allés dans un institut spécialisé à Soissons pour se documenter et mieux connaître l’accompagnement de trisomiques. Morvan a raconté à Laurent Boileau sur le site de notre partenaire France Télévisions le déroulement de cette recherche documentaire : « Je n’ai pas rencontré de familles, celles-ci ne voulaient pas que l’on prenne leur enfant en photo, ce que je comprends tout à fait. On s’est beaucoup basé sur les livres pour la théorie de la psychomotricité, mais aucun exercice n’était mis en photo. Or, j’en avais besoin pour mes dessins […]. C’est un sujet sensible et il est très difficile de prendre des photos d’enfants dans les écoles. Quand ces derniers sont trisomiques, cela passe très rapidement pour du voyeurisme. Une fois qu’on aura le prix de la meilleure BD à Angoulême, cela facilitera les choses (rires) ! »

Jirô Taniguchi excelle dans la représentation de l’ordinaire, du quotidien et de l’émotion. Son travail sur Printemps, le premier tome de Mon année ne déroge pas à la règle. Avec un trait délicat, le mangaka ne s’attarde souvent que sur l’essentiel : les expressions des personnages. Il n’hésite pas à dessiner plusieurs fois un visage pour mieux transcrire un sentiment. La douce mise en couleurs de l’auteur renforce le climat de flottement mélancolique du récit.

Document rare : une étude préparatoire de Jirô Taniguchi pour le premier tome de Mon Année. D’après nos informations, les éditions Dargaud publieront l’année prochaine l’ensemble des crayonnés de Taniguchi dans un livre spécial.
(c) Taniguchi, Morvan & Dargaud

Des négociations sont en cours pour la publication de cette histoire au Japon, ce qui n’est pas évident puisque les Japonais n’ont pas l’habitude de lire des mangas en couleur. Jean David Morvan espère que Jirô Taniguchi finira le second tome durant l’année 2010. « Le bon accueil du livre va le motiver à prendre un peu de temps sur ses publications japonaises », nous confie-t-il. Il ne reste plus aux lecteurs que de prendre leur mal en patience.

Mon Année est une histoire humaine et sensible aux émotions fortes. Jean David Morvan, scénariste visionnaire, est en passe de réussir son pari : créer une passerelle créative entre le Japon et le marché européen. En 2005, il publiait déjà Le Petit Monde, dessiné par Toru Terada. Il y eut plus tard, une version manga de Spirou avec Hiroyuki Ooshima et l’installation de bureaux au Japon pour l’Atelier 510 TTC.

Notre scénariste a également écrit quelques scénarios qui sont parus directement au Japon sous la forme de mangas (Love sync Dream avec Kamui Fujiwara pour les éditions Tokuma ;L’amour à mort avec HJW, pour les éditions Asukashinsha ; la traduction du "Petit monde" a été également édité dans le magazine "JC.COM" des éditions Shueisha).

Mon Année est une étape supérieure dans sa démarche. La preuve est faite que le manga et la bande dessinée peuvent collaborer dans ce qui sera peut-être demain, qui sait, un art international.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire une interview de Jean-David Morvan à propos de Mon Année sur le site de notre partenaire France Télévision.
Voir également quelques extraits sur le même site

Commander Le T1 de Mon Année chez Amazon ou à la FNAC

Lire aussi : "Morvan, un auteur international (Octobre 2007)

Jirô Taniguchi, sur ActuaBD.com, ce sont aussi les chroniques de :
- Un Ciel radieux
- Encyclopédie des animaux de la préhistoire
- Le Gourmet solitaire
- K
- La Montagne magique
- Le Promeneur
- Quartier Lointain T2
- Le Sauveteur
- Le Sommet des Dieux T3 et T2
- Seton, le naturaliste qui voyage T4 et T2
- Au Temps de Botchan
- Un Zoo en hiver

 
Participez à la discussion
2 Messages :