Road to Nowhere Tome 2 - Par Pao-Yen Ding (trad. Li-Chin Lin) - Misma

  • Un jeune héros qui part pour des raisons inconnues vers une destination inconnue. Ainsi est résumée l'intrigue de "Road to Nowhere" au début du second volume de la bande dessinée du Taiwanais Pao-Yen Ding. Ce second tome, paru à la fin du printemps 2021, pourrait l'être aussi succinctement formulée. Mais ce qui compte, ici, c'est le chemin, avec ses détours, ses surprises et ses illusions...

Dans le premier volume de Road to Nowhere, édité en 2019 par Misma, le personnage principal inventé par le dessinateur Pao-Yen Ding décide de partir pour « le bout du monde ». Sans savoir où celui-ci se trouve, sans motivation particulière non plus, il part armé seulement de sa curiosité. En chemin, il fait la connaissance d’une jeune artiste, qui l’accompagne avec son bus aménagé en atelier.

Road to Nowhere Tome 2 - Par Pao-Yen Ding (trad. Li-Chin Lin) - Misma
Road to Nowhere Tome 1
© Pao-Yen Ding / Misma éditions 2019

Le voyage bascule très rapidement dans l’étrange. Rien n’est vraiment fiable dans le monde qui entoure les deux personnages. Ce qui se rapproche le plus de la réalité bascule sans prévenir dans le fantastique. Et rien ne s’arrange dans le second volume. Le bout du monde « officiel » est en fait un centre commercial géant et souterrain très décevant. Mais là encore réservant bien des surprises.

Road to Nowhere Tome 2
© Pao-Yen Ding / Misma éditions 2021

Pao-Yen Ding, dans les sept chapitres qui composent Road to Nowhere, laisse vagabonder son imagination. Il se promène du fantastique à la science-fiction en passant par le surréalisme et l’onirisme. Il ne délivre pas de message caché, ne construit pas un récit « à clé ». Il répond simplement à l’impulsion première, celle du départ, par une suite de petites aventures farfelues, totalement inattendues, parfois un peu dérangeantes.

Le dessinateur taïwanais, qui a, au départ, auto-édité sa bande dessinée, se fait plaisir. Au crayon, il invente toutes sortes d’architectures, d’objets et de personnages bizarres. Il mélange l’organique et le minéral, le rétro et le futuriste. Il perd ses héros, qui n’ont d’ailleurs rien d’héroïques, entre le rêve et la réalité, elle-même probablement composée de plusieurs dimensions.

Le lecteur aussi s’y perd. C’est ainsi qu’il faut lire Road to Nowhere : sans idée préconçue, en se laissant surprendre, prêt à abandonner toute logique.

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Road to Nowhere Tome 2 - Par Pao-Yen Ding - Misma - traduit du mandarin taïwanais par Li-Chin Lin - adaptation par Damien & Guillaume Filliatre - 16,5 x 22 cm - 120 pages en noir & blanc - couverture souple avec rabats et bandeau - 17 €.

Consulter le site de l’auteur & lire un extrait de l’ouvrage.

Lire également sur ActuaBD.com :

- "Road to Nowhere" de Pao-Yen Ding (Misma) : un voyage fantastique plein de surprises
- Taïwan, la bande dessinée vitale
- BD Boum 2019 : facettes diverses de la bande dessinée taïwanaise
- Angoulême 2020 : Taïwan fait divers
- Taiwan, la bande dessinée des années 2020 ?

 
Newsletter ActuaBD