Albums

"The Ex People", par Stephen Desberg et Alexander Utkin : un récit visuellement merveilleux mais ronronnant

Par Kelian NGUYEN le 1er août 2022                      Lien  
Surprenant tant par l’histoire que par le dessin, "The Ex People" chez Grand Angle est un album grand public mêlant mystique et souffle épique. Desberg et Utkin nous proposent une plongée dans la croisade menée par une équipe de sept défunts dont le rêve est de retrouver leur place sur terre.

L’idée est clairement originale : une troupe de sept pèlerins fait équipe pour rejoindre une cathédrale isolée dans Jérusalem. Une église qui détient le secret de certaines sciences occultes et qui, contre une conséquente somme d’argent, pourrait redonner la vie à notre joyeuse troupe. Une équipe hétéroclite qui se compose de quatre humains, d’un cheval, d’un perroquet et d’un chat !

Ils sont tous morts mais continuent d’habiter leur enveloppe charnelle et d’errer sur terre. Dans cette quête initiatique, ode à la tolérance, nos sept compagnons d’infortune sont à la recherche de leurs passés respectifs mais surtout de repères pour bâtir leurs futurs.

Les planches d’Alexander Utkin (Le Roi des oiseaux, La Princesse guerrière) nous plongent dans un univers onirique, entre gouache et craie, aux décors moyenâgeux baignés de fantastique. Les personnages au design épuré placent ce récit complexe à portée des plus jeunes. Le graphisme est simplement splendide.

"The Ex People", par Stephen Desberg et Alexander Utkin : un récit visuellement merveilleux mais ronronnant

Le scénario nous surprend dès les premières cases. L’incipit dans les rues de Jérusalem introduit directement nos héros et leurs situations. La suite de l’album se déroule en flash back retraçant les origines des sept personnages, deux d’entre eux prenant l’ascendant sur l’histoire de certains autres compagnons.

La dimension spirituelle du récit n’étonne pas de la part de Desberg. De L’Appel de l’enfer (avec Will), à Volage (avec Tony Sandoval), en passant par Arkel (avec Marc Hardy), et surtout Billy The Cat (avec Stephan Colman), voire même avec Le Scorpion (avec Enrico Marini), la thématique de la métempsychose est récurrente chez cet auteur.

En dépit d’une introduction qui ronronne, il nous tarde tout de même de connaitre le dénouement de cette croisade peu commune. The Ex People est un album extrêmement beau qui fonctionnera autant auprès des petits que des grands lecteurs. Un pur roman de cape et d’épée assaisonné d’un soupçon de philosophie sur des questions universelles : la vie, la mort, la religion...

(par Kelian NGUYEN)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782818990100

PAR Kelian NGUYEN  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD