Trait pour Trait T. 4 & T. 5 - Par Akiko Higashimura - Akata

  • Suite et fin de cette truculente autobiographie. Enfin devenue mangaka, Akiko a donc réalisé son rêve mais il lui reste à l'annoncer au professeur. Une route qui va l'amener à s'éloigner de lui, ou plutôt à le fuir, et sera source d'éternels regrets...
Trait pour Trait T. 4 & T. 5 - Par Akiko Higashimura - Akata

Après une première histoire publiée, Akiko se sent pousser des ailes et peut enfin se parer du titre de mangaka. Cependant, la réalité demeure moins affriolante : entre son travail d’opératrice téléphonique et les cours qu’elle donne à l’école de dessin du professeur, il ne lui reste plus que la nuit pour travailler sur ses mangas. Et dans un premier temps, ses nouveaux projets sont tous refusés !

Une situation qui ne va pas durer heureusement : elle finit par décrocher une série, même s’il ne s’agit que d’une dizaine de pages par mois. Elle y voit une excuse parfaite pour arrêter les cours à l’école du professeur, mais pour ce dernier il n’y a pas de problème : elle dessinera ses mangas à l’école tout en donnant des cours !

Un nouvel enfer pour notre jeune apprentie mangaka qui n’ose pas affronter le professeur. Outre la personnalité et les manières bourrues de celui-ci, qui la fait travailler sans lui demander son avis, il y a toujours et encore la culpabilité pour Akiko d’avoir trahi les espoirs qu’il avait placés en elle. Surtout qu’il ne lui fait jamais de reproche, comme s’il ne voyait pas la médiocrité de ceux qu’il aide.

© by HIGASHIMURA Akiko / Shûeisha

Les choses s’accélèrent ensuite pour Akiko : elle se lie d’amitié avec des auteures de son âge et déménage à Osaka, tout en faisant des promesses au professeur qu’elle sait qu’elle ne tiendra pas. Elle le chasse de ses pensées en se plongeant dans le travail, en dessinant nuit et jour. Plus rien n’existe jusqu’à ce qu’elle reçoive un coup de téléphone...

L’œuvre n’aura eu de cesse de mettre en exergue l’excentricité du professeur, souvent incompréhensible aux yeux de la jeune Akiko, mais claire comme de l’eau de roche pour celle qu’elle est aujourd’hui. Entre la honte de son comportement passé et l’adoration envers celui qu’elle sait meilleur qu’elle ne le sera jamais, la série est une véritable ode à la construction artistique.

Durant toutes les années où elle a côtoyé le professeur, Akiko aura toujours eu peur de ce qu’il pense d’elle. Était-il déçu ou en colère ? Ou alors la prenait-il pour meilleur qu’elle ne l’était en réalité ? Est-ce qu’il serait embêté si elle n’était plus là pour l’aider à l’école ou réaliser une exposition commune ? Avec le temps, elle aura fini par comprendre que le professeur n’attendait en réalité qu’une seule chose d’elle : qu’elle dessine.

© by HIGASHIMURA Akiko / Shûeisha

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Trait pour Trait T. 4 & T. 5. Par Akiko Higashimura. Traduction Miyako Slocombe. Editions Akata. Sortie le 12 août 2021 & le 25 novembre 2021. 160 pages. 7,95 euros.

Trait pour Trait sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique des tomes 2 & 3

Akiko Higashimura sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2 de Princess Jellyfish
- Lire la chronique du tome 4 du Tigre des neiges

 
Participez à la discussion
3 Messages :
Newsletter ActuaBD