Actualité

Disparition d’Aline Kominsky-Crumb, égérie de Robert Crumb, et figure de proue de la BD féministe US

Par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 2 décembre 2022                      Lien  
On l’apprend par l’agence littéraire Lora Fountain : Aline Kominsky-Crumb (1948-2022) s’est éteinte au domicile du couple dans le Sud de la France après une brève mais fulgurante maladie. Compagnon de route, avec son mari Robert Crumb, du Comix Underground US, elle en était une des figures féminines éminentes défendant, en pionnière, la cause des femmes dès 1971, notamment dans « Wimmin Comix » Elle vient de décéder à l’âge de 74 ans.

Son travail, à l’instar de celui de ses consœurs Diane Noomin, décédée en septembre dernier, ou Trina Robbins et Roberta Gregory, était essentiellement autobiographique, affichant ses convictions féministes, et n’hésitant pas à égratigner les positions conservatrices américaines sur la politique, la question raciale, la religion et bien entendu la sexualité.

Disparition d'Aline Kominsky-Crumb, égérie de Robert Crumb, et figure de proue de la BD féministe US
A paraître chez L’Association

Née Aline Goldsmith, elle est originaire de Five Towns, un district de Long Island dans l’état de New York. Adolescente, elle est attirée par le mouvement Underground. Elle vient bien vite habiter le Greenwich Village à New York où se retrouvent toutes les figures de la de la contre-culture américaine. Elle se marie à l’âge de vingt ans avec un certain Carl Kominsky et part habiter à Tucson en Arizona où elle achève ses études.

Le mariage ne dure pas longtemps et c’est Spain Rodriguez, figure de la BD Underground, qui vit comme elle mais aussi Kim Deitch à Tucson, qui l’emmène dans une fête en lui disant : « - Hé, tu sais quoi ? Il y a un mec qui dessine dans ses BD une fille exactement comme toi ! » C’est Robert Crumb, le « pape » de la BD Underground qui, effectivement, dessine une héroïne quasiment homonyme : Honey Bunch Kaminski.

La fameuse Holly Bunch Kaminski

Leur chemin ne se sépare plus, ils se marient en 1978. Elle devient l’une des figures éminentes des Wimmin Comix en participant aux anthologies exclusivement féminines comme Wimmen Comix (1971), puis Twisted Sisters (1976).

Dans les années 1990, elle est rédactrice en chef de la très influente revue Weirdo.

En 1991, le couple Crumb quitte les États-Unis pour venir habiter la France, dans un petit village du Languedoc-Roussillon. Elle se consacre à la BD mais aussi à l’illustration et à la peinture. Ella publié notamment dans Artforum, le New York Times ou le New Yorker et exposé dans de nombreuses galeries et musées.

Robert Crumb et Aline Kominsky
Photo : DR

On lui doit Parle-moi d’amour chez Denoël Graphic, une collaboration avec son mari Robert, une compilation de ses histoires solo, ou encore Love That Bunch, dont L’Association vient d’acquérir les droits pour la France.

"Parle-moi d’amour" chez Denoël Graphic

La rédaction d’ActuaBD apporte tout son soutien à son mari Robert Crumb, son frère Alex Goldsmith, sa fille Sophie, son gendre Simon et ses petits-enfants Eli, Roxanne, et Joseph.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782207109588

En médaillon : Aline Kominsky-Crumb au Musée d’Art et d’histoire du Judaïsme. Juive mariée à un "goy", leur formule était : "Jew+Goy=Joy". Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD).

Denoël Graphic L’Association ✏️ Aline Kominsky-Crumb à partir de 17 ans Underground Comix Décès 2022
 
Participez à la discussion
2 Messages :
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Didier Pasamonik (L’Agence BD)  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD