Firepower T. 2 - Par Robert Kirkman & Chris Samnee - Delcourt Comics

8 juin 2021 0
  • Pour ce second opus de "Firepower", Robert Kirkman modifie radicalement son approche : loin des terres du Temple de Shaolin, Owen Johnson profite désormais d'une vie familiale à l'américaine, sans se soucier le moins du monde de son ancienne existence. Mais la disparition de Ling Zan, le grand amour d'Owen, risque de rameuter les fantômes du passé ...

L’existence d’Owen Johnson a radicalement changé : terminé pour lui le côté aventurier, les entraînements ascétiques et la vie de moine au temple de Shaolin : il vit désormais une vie rangée au cœur de sa nouvelle vie de famille, profitant de bons moments avec sa compagne Kellie et leurs enfants Haley et Doug.

Jusqu’au jour où Ma Guang, un moine du Temple du "Poing enflammé", retrouve sa trace pour lui signaler que le maître Wei Lun a mystérieusement disparu et que Ling Zan, l’ancienne véritable amie et complice d’Owen, s’est faite assassiner.

Le passé tumultueux enfoui dans la mémoire d’Owen Johnson refait surface. Lui, qui s’est tant battu pour renoncer à son existence de moine ainsi qu’aux pouvoirs spéciaux dont il était pourvu, se retrouve dorénavant face à un sacré dilemme : enterrer définitivement son passé ou y faire face, quitte à tout perdre.

Durant le premier acte, Robert Kirkman a minutieusement placé ses pions sur le plateau de jeu, notamment au travers de deux protagonistes : l’américain Owen Johnson venu pour s’éveiller spirituellement dans un monastère et son futur maître Wei Lun, un grand-père adepte de techniques d’arts martiaux dont l’humour n’est pas en reste. Tandis que Kirkman s’efforçait à construire son plan de travail autour de cette vie au monastère et ses rouages classiques, il change radicalement son fusil d’épaule pour ce seconde tome.

Ainsi, nous avons droit à un protagoniste central bien décidé à s’éloigner de son passé et de ses contraintes monastiques, évoluant dans un contexte de père au foyer à l’américaine, savourant les après-midi au barbecue avec ses amis, sans se soucier le moins du monde de ses pouvoirs capables d’affronter le clan de la terre brûlée.

Dés lors, on ressent le héros de Firepower à prendre les devants : plutôt que de retourner au temple de Shaolin, il envisage de rester ancré sur ses terres américaines, songeant sérieusement à entraîner sa petite famille à d’éventuelles représailles d’anciens ennemis.

Quant à la fin d’album, le scénariste nous livre un concentré d’actions tonitruantes prédisant du lourd pour le prochain opus. Owen parviendra-il à se libérer de son passé ? Et qu’en est-il de son maître Wei Lun ? Peuvent-ils s’associer afin de livrer combat au clan de la Terre brûlée ?

Ce changement radical de style peut sembler brutal tant les premières pages du récit paraissent apaisées en comparaison avec le premier volet de ses aventures. Mais le romancier de génie maîtrise idéalement son élément, comme à l’accoutumée mettant en place progressivement les nouveaux ingrédients d’une trame qui retrouvera tout son sens.

On constate également un héros plus en retrait, plus désemparé qu’il n’y paraît par la perte de Ling Zan avec qui un authentique lien s’était tissé, contrairement à sa compagne du moment où les jours s’écoulent paisiblement, certes, mais de manière moins féériques.

Une trame pour le moins efficace, mais malheureusement un peu en contradiction avec une approche graphique plus délicate, un peu esthétisante de Chris Samnee. Nous ignorons où Robert Kirkman nous emporte mais ce voyage, en dépit de son traitement graphique, suscite notre curiosité.

Firepower T. 2 - Par Robert Kirkman & Chris Samnee - Delcourt Comics
© Chris Samnee / Delcourt Comics

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?