Newsletter ActuaBD

Fluide glacial n°543 de septembre 2021

  • Fluide glacial récidive, avec ce numéro de rentrée qui reprend tous les ingrédients de son succès populaire : de l' "umour" gras, corrosif, cul, une satire méchante de la société à tous les étages et des auteurs unis pour porter au pinacle la bêtise (mais toujours avec intelligence). Dès la distinguée première de couverture, l'autrice Maud Chalmel ouvre le bal : "Sais-tu distinguer un cygne mâle d'une femme ?" demande une mère à sa jeune fille. Réponse pleine de bon sens : "Les cygnes femelles ont des petites ailes... Alors que les mâles ont une grosse bite."

Ce numéro de fin d’été a de quoi donner chaud. Tous les gags les plus impertinents et savoureusement absurdes sont déballés avec panache au fil des pages : un manifeste du rire populaire chez Goossens ; L’Odieux Connard et Monsieur le Chien qui revisitent la Seconde Guerre mondiale ; une leçon de cinéma par J.M. Erre et Fabrice Erre ; ou encore un extrait du délirant Fantomar, Fils de la jungle de GAD que nous avons déjà chroniqué dans nos colonnes.

Ce mélange de styles est relié par une même dévotion au grand n’importe quoi, à la satire mordante et scabreuse et à un esprit réfractaire à tous tabous (lire le faux journal L’éclaireur et ses rubriques qui passant l’actualité au napalm dans les pages 17 à 21).

Entre les histoires complètes et les nouveautés présentées (Les Catastrophobes, Georges et Louis : Intégrale T. 2, Fantomar, Petite nature : Intégrale), la rentrée de Fluide glacial s’annonce des plus prometteuses !

Irrévérencieux, excité, mal dégrossi, dans la violence et la provocation gratuite, que demander de plus au Fluide qu’on aime ?

Voir en ligne : Visitez le site de Fluide glacial

(par Auxence DELION)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD