Actualité

Le Musée de l’Homme donne carte blanche à Enki Bilal pour sa prochaine expo en 2022

Par Auxence DELION le 18 décembre 2021                      Lien  
Au foyer Germaine Tillion du Musée de l’Homme, dans le XVIe arrondissement, se tiendra du 16 mars au 13 juin 2022 une exposition en écho à celle en cours intitulée "Aux frontières de l’humain" (jusqu'au 30 mai 2022) et en parallèle de la sortie du troisième tome de sa saga d'anticipation "Bug" (Casterman). L'expo tendra à explorer nos limites et interroger notre avenir en tant qu'humains, avec une carte blanche donnée par le Musée de l’Homme à Enki Bilal. Imprévisible, l'expo à venir, si l'on en suit le schéma bilalien, devrait s'annoncer iconoclaste, philosophique et toucher à de nombreuses formes d'art et de supports.

Nouvelle carte blanche pour l’artiste, décidément œcuménique, Enki Bilal. Laissons-le présenter en ces propres termes quel sera le tempo donné à sa prochaine création :

« Le futur de l’Homme est balisé de frontières, de bordures, de marges, qu’il se fait un plaisir (en auto-proclamée perfection du vivant sur cette planète), de repousser, de provoquer, voire d’affronter. Obsédé par le contrôle de son pouvoir aveuglant, cet humain se trouve mis à nu - je le réalise, presque surpris -, au cœur de toutes mes créations, et depuis bien longtemps. Cette exposition le prouve. »

Des thématiques donc semblables à celles abordées dans ses œuvres les plus dystopiques, dont sa saga en cours Bug, dans laquelle l’Humanité doit réapprendre à vivre sans l’aide de la technologie hyper high-tech sur laquelle elle s’est reposée.

L’exposition à venir servira ainsi d’accompagnement à l’exposition-événement en cours "Aux frontières de l’humain", pensé comme un parcours en 6 parties (« Je suis un animal d’exception », « Je suis un champion », « Je suis un cyborg », « Je suis un mutant », « Je suis immortel », et « On va tous y passer ! »), encadrées par un prologue et un épilogue, et invitant à réfléchir à de grands questionnements sur l’Humain abîmé, augmenté, tourmenté, en quête d’un ailleurs et d’un avenir meilleur.

Si Enki Bilal continue sur sa lancée, on pourrait y retrouver des œuvres d’art contemporain, des objets muséographiques, des dispositifs multimédias et des projections audiovisuelles, comme il a désormais l’habitude de procéder, lui qui ne se reconnaît pas dans les cases d’« auteur de bande dessinée » mais touche à toutes les nouveautés, y compris les NFT. [1]

Notre curiosité est piquée, attendons de voir à quelle aune nous allons être transhumanisés...

Le Musée de l'Homme donne carte blanche à Enki Bilal pour sa prochaine expo en 2022

Voir en ligne : Plus d’infos sur l’exposition "Aux frontières de l’humain" au Musée de l’Homme

(par Auxence DELION)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

MUSÉE DE L’HOMME
Palais de Chaillot
17, place du Trocadéro
Paris 16e

Exposition Enki Bilal, du 16 mars au 13 juin 2022, au Foyer Germaine Tillion du Musée de l’Homme.
Exposition Aux frontières de l’humain, au Musée de l’Homme du 13 octobre 2021 au 30 mai 2022.
Plein tarif : 12 €. Billet couplé

L’actualité d’Enki Bilal sur ActuaBD :
- L’été DeconstruKt et ReconstruKt ? d’Enki Bilal
- Été parisien pour Bilal à la Galerie Barbier et chez Artcurial
- "Transhumans" 1, 2 & 3, les nouvelles lithographies d’Enki Bilal à tirage ultra-limité
- « Bug » de Bilal adapté à la TV

Nos chroniques des albums d’Enki Bilal :
- La chronique de "Coup de Sang", la trilogie : l’une des pièces maîtresses de l’oeuvre d’Enki Bilal
- La chronique de "Bug T. 1"
- La chronique de "32 décembre"

[1Acronyme de l’anglais non-fungible token), valeur cryptographique attribuée à un objet numérique tel qu’une image, une vidéo, un fichier audio qui a valeur de certificat négociable. NDLR

✏️ Enki Bilal France 🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
PAR Auxence DELION  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD