Patrick Prugne : « L’important c’est de savoir regarder finalement. »

  • Il était à l’honneur cette année à Quai des bulles, avec ce qui fut l’une des plus belles expositions du festival. Nous avons pu constater la minutie des planches de Patrick Prugne, réalisées à l’aquarelle en couleurs directes. Pendant le festival, il a répondu à nos questions en évoquant son travail et ses inspirations.

Cette exposition rétrospective livre un large panorama de votre œuvre. Pouvez-vous nous en expliquer la genèse ?

Il faut savoir que ce n’est pas moi qui ai décidé de faire cette exposition. C’est Lucien Rollin qui a proposé mon travail et l’idée a plu à l’équipe artistique du festival. Ils m’ont mis au courant qu’ils souhaitaient faire une exposition notamment sur les Amérindiens. Autant vous dire que j’étais très très heureux, encore plus du fait que ce soit à la tour Bidouane, un lieu que j’affectionne particulièrement.

Je n’ai pas participé à l’organisation de cette exposition, je l’ai découverte en arrivant sur le festival, et je l’ai trouvée superbe. Je remercie notamment Alain Goutal qui a prêté un certain nombre des objets originaux présents dans l’exposition, plus il y a un canoë, un tipi… Je la trouve vraiment très réussie.

Patrick Prugne : « L'important c'est de savoir regarder finalement. »
"Les Sagas indiennes - Patrick Prugne" © - Photo : François Rissel

Vous expérimentez et réalisez la plupart de vos albums à l’aquarelle depuis 20 ans. Vous avez dit un jour qu’« avec une boîte d’aquarelle, on peut tout faire. » Pourriez-vous commenter cette affirmation ?

Franchement, avec douze godets d’aquarelle, on peut absolument tout faire. Avec les couleurs principales, les nuances sont infinies. Tout est ensuite question de dosage, de finesse, de mélange. J’utilise également du drawing gum, un outil très pratique qui permet de détacher un élément particulier de la composition.

"Les Sagas indiennes - Patrick Prugne" © - Photo : François Rissel

Vous continuez d’explorer la mythologie indienne (bientôt avec l’adaptation de Pocahontas). Qu’est-ce qui vous plaît autant dans ce genre ? N’avez-vous pas envie d’emprunter d’autres sentiers ?

À chaque fois ce sont des histoires différentes, et c’est sans fin. Si je considère que le début de cette période c’est Jacques Cartier, il faudrait déjà trois vies pour raconter tout ce qu’il s’est passé à ce moment-là, juste l’épopée du Nouveau Monde et les guerres franco-indiennes sont d’une richesse incroyable. Bizarrement, je pense qu’on ne demanderait pas ça à un auteur qui fait du western.

Pourriez-vous nous parler de vos influences ? Votre travail nous rappelle beaucoup le film de Terrence Malick, Nouveau Monde, par exemple.

Oui tout à fait ! Dans mes bandes dessinées il y a souvent des passages contemplatifs dans lesquels on se laisse porter et c’est exactement ce que j’ai retrouvé dans le Nouveau Monde de Terrence Malick, certains le trouvent lent, moi je le trouve vraiment magnifique. Un peu comme Le Dernier des Mohicans de Michael Mann que je trouve excellent également. J’ai beaucoup d’influences et je pioche un peu partout je pense. Tout m’intéresse, même une promenade en forêt va m’intéresser, je vais observer comment de la mousse monte sur un arbre, comment les feuilles tombent au sol. Nous dessinateurs, on utilise vraiment tout ce qui est à notre portée, l’important c’est de savoir regarder finalement.

Concernant la littérature, j’ai des piles et des piles de romans sur le sujet, on pourrait trouver ça pesant, mais moi ça me plaît toujours autant. Récemment, j’ai fait venir des bouquins du Québec, d’un auteur qui s’appelle Léo-Paul Desrosiers, des livres sur les Hurons, les Iroquois... Enfin bon, si je commence à vous citer l’ensemble des références que j’affectionne sur le sujet, on peut vraiment y passer la journée. [rires].

Propos recueillis par François Rissel.

"Les Sagas indiennes - Patrick Prugne" © - Photo : François Rissel

(par François RISSEL)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782356740861

Du même auteur, lire également nos précédentes chroniques et interviews :
- Tomahawk, le retour de Patrick Prugne aux affaires indiennes
- Vanikoro, le voyage austral de Patrick Prugne, sur les traces de La Pérouse
- Poulbots
- Pawnee
- L’Auberge au Bout du Monde

Photo Médaillon - © Daniel Maghen

Meilleures ventes BD
🔍 Avis Actuabd 📖 Feuilleter 🛒 Acheter

1 🔍 📖 🛒 Le Monde Sans Fin
2 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.07 - Hi
3 🔍 📖 🛒 Guacamole Vaudou
4 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.08
5 🔍 📖 🛒 One Piece T.01
6 🔍 📖 🛒 Elles T.02 - Universelles
7 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.01
8 🔍 📖 🛒 One Piece T.02
9 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.23
10 🔍 📖 🛒 Elles T.01 - La Nouvelle(s)
11 🔍 📖 🛒 My Hero Academia T.33 - The Ne
12 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.02
13 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.03
14 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.01 - Tout Ca
15 🔍 📖 🛒 One Piece T.03
16 🔍 📖 🛒 Zai Zai Zai Zai
18 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.07
19 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.04
20 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.05
21 🔍 📖 🛒 One Piece T.04
22 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.01 - Hi
23 🔍 📖 🛒 Naruto T.01
24 🔍 📖 🛒 Dragon Ball Super T.17
25 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.06
26 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.01
27 🔍 📖 🛒 Les Reflets Du Mondeen Lutte
29 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.02
30 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.22
31 🔍 📖 🛒 One Piece T.05
32 🔍 📖 🛒 One Piece - Edition Originale
33 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.14 - Prout At
34 🔍 📖 🛒 Les Nouvelles Aventures De Lap
35 🔍 📖 🛒 Naruto T.02
36 🔍 📖 🛒 Le Droit Du Sol - Journal D'un
37 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.09 - La Rentr
38 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.03
39 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.08 - Parents
40 🔍 📖 🛒 One Piece T.07
41 🔍 📖 🛒 One Piece T.06
42 🔍 📖 🛒 Algues Vertes - L'histoire Int
43 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele - Au Pays Des C
44 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele Hors-serie - Mo
45 🔍 📖 🛒 Berserk T.01
46 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.10 - Choubido
47 🔍 📖 🛒 La Bibliomule De Cordoue
48 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.02 -l'enfer C
49 🔍 📖 🛒 One Piece T.08
50 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.21

Source : Datalib
A lire aussi sur ActuaBD :

 
Un commentaire ?

Dans la même rubrique


En bref