Newsletter ActuaBD

La Déchéance d’un homme T. 2 - Par Junji Itô - Delcourt/Tonkam

  • Ce deuxième opus du maître de l'épouvante Junji Itô plonge le lecteur dans les tréfonds de l'âme humaine. Une expérience poignante, teintée de poésie, dans le parcours d'un homme miné par le désespoir.

Malmené par Matagi, giflé sévèrement juste pour avoir souri, Yôzo Ôba ressent néanmoins un sentiment de plénitude, appréciant d’être dominé par une femme de caractère. Étonnamment, cet inconfort crée dans son esprit une vague de plaisir immense, indescriptible.

Expulsé de la demeure d’Horiki chez qui il logeait temporairement, le chemin de Yôzô le mène dorénavant chez la jeune et douce veuve Nakano, travaillant pour les éditions Shinonome. Touchée par le jeune homme désemparé, elle l’invite à loger dans son vétuste appartement de Kôenji où elle réside avec sa fille de cinq ans. L’occasion pour lui de mettre en avant ses qualités de mangaka avec son personnage "Pinchan le vibrion" qui récolte un franc succès.

Mais son existence dissolue, ses nuits à boire jusqu’au petit matin et ses multiples conquêtes l’empêchent d’espérer un avenir plus radieux. Au fond de lui-même, cette vie de débauche sans lendemain lui convient, prétexte à rompre avec le bonheur conventionnel...

La Déchéance d’un homme mêle adroitement romantisme et passions destructrices, les deux allant de pair puisque chaque femme qui croise la route de Yôzô Ôba termine immanquablement amoureuse de lui, sans se douter que leur rencontre provoquera des désastres dans leurs existences. Envahi d’idées noires, craintif, ces sentiments jouent cependant en faveur du jeune homme face à la gent féminine, chaque femme qu’il rencontre ressentant un besoin frénétique de lui venir en aide.

Perdu dans l’imaginaire dès son plus jeune âge, en rupture avec ses parents, auteur d’autoportraits diaboliques dans ses années de collège, Yôzô se cherche inlassablement, inspiré par ses chimères. En dépit de ses nombreux vices (tabac, alcool, femmes...), le héros dépeint par Junji Itô n’en demeure pas moins pauvre, profondément mélancolique et éprouvant un mal-être permanent.

Ce deuxième tome persiste dans la description de la chute de notre anti-héros, qui s’avilit de manière tellement démonstratrice que cela en devient poétique.

Force est de constater la facilité avec laquelle Yôzô brise ses liens avec son entourage, en dépit de la dévotion aveugle dont certaines femmes le gratifient. Qu’il s’agisse de dames distinguées ou de simples filles de joie, aucun amour, aucune liaison ne perdurera face à son sentiment de détachement.

Dans La Déchéance d’un homme, il est également question de dominants et de dominés, le protagoniste central jonglant en permanence entre ce rôle de petit garçon tristounet que les femmes veulent sauver, et cet homme prônant l’autodestruction, avec un effet magnétique, entraînant les autres dans son échec.

Yôzo Ôba se montre masochiste dans l’âme, capable de se comparer à un crapaud gluant rampant à même le sol, inférieur à un chien mais d’autre part, tel un gourou, responsable de la disgrâce de ses fidèles. L’objectif étant de lui permettre à mieux cerner autrui, de saisir la difficulté à comprendre le monde ainsi que les individus par son comportement torturé.

Comme à son habitude, Junji Itô maîtrise royalement son élément avec finesse et subtilité. D’ailleurs, au travers de cette œuvre, celui-ci nous propose une réelle réflexion : faut-il choisir entre un bonheur en demi-teinte ou une déchéance teintée d’authenticité ? L’auteur de Spirale et de Gyo interpelle autant par sa force narrative que par son trait nerveux et perfectionniste.

La Déchéance d'un homme T. 2 - Par Junji Itô - Delcourt/Tonkam
©Junji Itô / Delcourt / Tonkam

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

La Déchéance d’un homme T. 2. Auteur : Junji Itô. D’après l’œuvre originale d’Osamu Dazai. Delcourt/Tonkam. 208 pages. Sortie le 15 septembre 2021. 7,99 €.

- Acheter cet album chez Cultura
- Acheter le T. 1 chez Cultura

- Lire la chronique La Déchéance d’un homme T. 1 - Par Junji Itô - D’après l’œuvre originale d’Osamu Dazai - Delcourt / Tonkam
- Lire la chronique Frankenstein - Par Junji Ito (trad. Jacques Lalloz) - Tonkam
- Lire la chronique Le Mort amoureux – Par Junji Ito - Tonkam
- Lire la chronique Le Tunnel - Par Junji Ito - Tonkam
- Lire la chronique Gyo - T. 1 & 2 - Junji Ito - Tonkam
- Lire la chronique Le Journal des chats de Junji Ito - Par Junji Ito - Tonkam

 
Newsletter ActuaBD