Romans Graphiques

Le Soleil des Mages - Par Mortis Ghost - L’employé du Moi

Par Frédéric HOJLO le 4 mai 2022                      Lien  
Autour de Goudalf et Prodon, une petite équipe s'en va jusqu'au volcan du Mourdor pour y jeter une bague maléfique. En voiture, en train ou à pied, le voyage n'est pas de tout repos et met les amitiés à rude épreuve. Un air de déjà vu ? Forcément ! Mortis Ghost offre une relecture du fameux "Seigneur des Anneaux" teintée d'un humour tendre et détonnant. Déconseillé aux fanatiques intransigeants de J.R.R. Tolkien, vivement recommandé aux autres !

Le mage Goudalf en a été témoin : son ami le sorcier Sarmoumane est devenu fou. Et dangereux. S’il ne peut plus être sauvé, d’autres peuvent l’être. Mais pour cela, il faut se débarrasser définitivement d’une bague maléfique dont l’immense pouvoir risque de faire basculer le monde dans les ténèbres. Alors Goudalf passe outre ses défauts - et ils sont nombreux - pour réunir un groupe d’amis prêts à un long voyage jusqu’au volcan du Mourdor où ils pourront détruire la bague.

Le Soleil des Mages - Par Mortis Ghost - L'employé du Moi
Le Soleil des Mages © Mortis Ghost / L’employé du Moi 2022

Prodon, qui détient la bague mais échappe à son influence grâce à sa naïveté et sa gentillesse, Samouel, l’elfe Yegolas, le nain Gulmi, les humains Voromir et Aragorna se retrouvent embarqués dans un road-trip chaotique. Au mieux, ils peuvent espérer être de retour avant la fin de week-end pour être à l’heure au bureau lundi. D’ici là, il faut trouver des moyens de locomotion - train ou voiture - malgré la tempête, supporter la rencontre avec Gouloum, ancien détenteur de la bague, et surtout survivre à la méchante humeur de Goudalf, magicien certes puissant et immortel, mais très mauvais compagnon de route.

Le Soleil des Mages © Mortis Ghost / L’employé du Moi 2022

Mortis Ghost ne plagie pas Tolkien : il lui rend hommage. Mais plutôt que de l’adapter platement, il préfère l’interpréter à sa manière. S’il conserve la trame générale, en très raccourcie, du Seigneur des Anneaux, il se permet une liberté totale par rapport aux personnages, au contexte et au ton du chef-d’œuvre de l’heroic fantasy. Le Soleil des Mages est donc une réécriture très personnelle.

L’enjeu principal - la destruction de la bague - devient presque secondaire. L’essentiel est le voyage lui-même et ses conséquences pour le petit groupe. Va-t-il rester assez soudé pour atteindre son but ? Se cristallisant autour du sale caractère de Goudalf, personnage clé de l’aventure, le récit fait la part belle à l’humour, même si le suspens n’est pas complètement absent.

Les dialogues ciselés et percutants, le comique de situation, le décalage total avec l’œuvre originelle en font une lecture inattendue. Le dessin dynamique et les couleurs douces, très modernes, surprennent également au premier abord. Ils correspondent parfaitement au ton choisi par l’auteur, qui évite autant la parodie gros sabots que l’hommage pompeux. Après la science-fiction dans Dr Cataclysm, Mortis Ghost n’a pas fini de bousculer les genres.

Le Soleil des Mages © Mortis Ghost / L’employé du Moi 2022
Le Soleil des Mages © Mortis Ghost / L’employé du Moi 2022
Le Soleil des Mages © Mortis Ghost / L’employé du Moi 2022

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782390040941

PAR Frédéric HOJLO  
A LIRE AUSSI  
Romans Graphiques  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD