Les interprétations hallucinées de Lovecraft par Gou Tanabe

7 juin 2019 1 commentaire
  • Il semble difficile de passer à côté de l’œuvre du célèbre romancier américain Howard Phillips Lovecraft (1890-1937), tant la quantité d'adaptations dont il a fait l'objet est conséquente. En bande dessinée notamment.

Du jeu vidéo Call of Chtulhu, aux nombreux films des années 1980 et 1990, parmi lesquels Aux Portes de l’au-delà de Stuart Gordon, en passant par le jeu de rôle L’Appel de Chtulhu ayant redynamisé l’œuvre romanesque, de nombreux supports culturels se sont intéressés au travail du maître de l’horreur et du fantastique.

Dresser une liste exhaustive de ces dérivés relevant du travail encyclopédique, nous nous contenterons de souligner l’influence qu’a eu l’auteur sur la bande dessinée avec des développements plus ou moins heureux. Il n’est pas question ici d’en dresser un classement exhaustif, mais en voici deux que nous considérons dignes de figurer dans votre bibliothèque : Les Mythes de Chtulhu, adaptation de pas moins de huit nouvelles, réalisées par Norberto Buscaglia (scénario) et par le grand maître argentin de la BD Alberto Breccia, parue en 2004 aux éditions Rackham, et le Neonomicon d’Alan Moore (scénario) et Jacen Burrows (dessin) paru en 2013 chez Urban Comics.

Lovecraft chez Batman

D’autres bandes dessinées, sans prétendre adapter l’œuvre littéraire en question, piochent dans la cosmogonie développée par l’Américain. Fort d’un bestiaire impressionnant, de personnages récurrents et d’un univers aussi fantasmagorique que cohérent, les références se multiplient. L’une des plus connues du paysage dessinée mondial est certainement le célèbre asile d’Arkham, où le Chevalier noir octogénaire enferme les super-vilains les plus détraqués. Arkham, dans l’univers lovecraftien est une ville américaine du Massachusetts. Les occurrences de la ville d’origine de l’Université Miskatonic sont nombreuses dans les nouvelles de l’auteur, notamment dans celles ayant trait au mythe de Chtulhu.

Lorsque nous parlons d’adaptation dessinée de Lovecraft, il convient, depuis octobre dernier, de ne pas omettre le très remarqué Les Montagnes hallucinées de Gou Tanabe. Nommé en sélection officielle à Angoulême cette année, récompensé dans le palmarès de la Japan Expo par le Daruma 2019 du meilleur dessin, et encensé par la critique, cette adaptation manga en deux tomes a su se faire une place de choix au panthéon des adaptations « lovecraftiennes » (chroniques du tome 1 ici et du tome 2 là).

Les interprétations hallucinées de Lovecraft par Gou Tanabe

Un admirateur inconditionnel

Fort de son succès, l’auteur japonais entend continuer à alimenter la collection Les Chefs-d’œuvre de Lovecraft en adaptant Dans l’abîme du temps. Ce récit, pré-publié au Japon en 2018 avant de paraître sous la forme de deux volumes distincts, est prévu en France pour le 19 septembre 2019 et sera un one-shot de grand format vendu au prix de 17 euros.

Compte tenu du visuel provisoire proposé par l’éditeur Ki-oon, et en considérant le prix annoncé, nous pouvons nous attendre à retrouver les élégantes couvertures imitant le cuir présentes pour les deux tomes des Montagnes hallucinées.

Cette nouvelle adaptation est donc l’occasion pour le mangaka de poursuivre son adaptation de la noirceur de l’univers de Lovecraft, tout en abordant des thèmes absents des précédents ouvrages et pourtant si chers à l’auteur : le voyage dans le temps et le transfert de personnalité.

La fascination de Gou Tanabe pour l’œuvre lovecraftienne ne semble connaître aucune limite. Le 11 mai dernier débutait au Japon la publication d’une adaptation de L’appel de Chtulhu, tandis que nous apprenions par l’intermédiaire de nos confrères de Cnews les projets de deux autres adaptations, celles de La Couleur tombée du ciel, ainsi que de Celui qui hantait les ténèbres. Nous ne pouvons que nous en réjouir !

L’impressionnant graphisme de Gou Tanabe illustrant Lovecraft.
© Ki(Oon

(par Thomas FIGUERES)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

 
Participez à la discussion
1 Message :