Newsletter ActuaBD

Riad Sattouf lance sa propre maison d’édition : "Les Livres du futur"

  • Riad Sattouf est un phénomène. Non seulement il est un des rares auteurs de BD de sa génération qui peut s’enorgueillir d'un succès millionnaire en exemplaires vendus, mais, adulé par le public comme par la critique (les Prix à Angoulême et ailleurs s'enchaînent), il est aussi réalisateur (à succès encore) de cinéma. Il est désormais éditeur puisqu'il lance bientôt nouvelle structure d'édition qui publiera le 4 novembre prochain : "Le Jeune acteur T. 1 : Aventures de Vincent Lacoste au cinéma". Il s'agit rien de moins que le récit biographique de l'acteur que Sattouf contribua à faire connaître dans son premier film : "Les Beaux Gosses".
Riad Sattouf lance sa propre maison d'édition : "Les Livres du futur"

Après Joël Dicker et Éric Zemmour, c’est au tour de Riad Sattouf de prendre son indépendance ces temps-ci, symptôme d’une redistribution des cartes dans l’édition. L’auteur à succès de L’Arabe du futur et des Cahiers d’Esther (Allary Editions) a annoncé qu’il voulait avoir un contrôle élargi sur l’édition de ses livres, de la mise en page jusqu’à la fabrication, sans pour autant renoncer à son éditeur historique puisque le tome final de L’Arabe du futur sortira chez Allary en 2022.

Le nom du label ? Non pas l’Arabe, mais... Les Livres du futur, un label qui existe depuis plusieurs mois déjà en ligne et qui publie des goodies estampillées de la signature de l’artiste. C’est le réseau Interforum, filiale d’Éditis, qui sera le distributeur de ce nouveau label.

Son premier titre sous cette bannière, Le Jeune Acteur, sera au départ une biographie très personnelle de l’acteur Vincent Lacoste qu’il avait repéré à 14 ans pour jouer dans sa comédie adolescente Les Beaux Gosses (2009) et reconduit dans le premier rôle de son film satirique Jacky au royaume des filles en 2014. L’acteur parisien a alors profité d’une jolie notoriété, apparaissant ensuite en haut de l’affiche en 2018 dans Amanda et Plaire, aimer et courir vite.

À l’AFP ; Riad Sattouf précise :

« Dans ce premier tome, on suit Vincent Lacoste de la cour de son collège de ZEP au plateau de tournage du film, et on découvre avec lui la vie d’acteur et le monde très particulier du cinéma. »

C’est presque une tradition de voir les auteurs de BD s’autopublier. Cela a été le cas pour le Pilote de Jean-Michel Charlier, Goscinny et Uderzo (en 1959, qui s’est soldé par une revente à Dargaud pour un franc symbolique deux ans plus tard), puis pour L’Écho des Savanes de Bretécher, Gotlib et Mandryka, le Métal Hurlant de Moebius, Druillet et Dionnet, et le Fluide Glacial de Gotlib, rejoints par Uderzo & Goscinny (Albert-René édition), Jean Graton, Morris, Jean Tabary, Claire Bretécher, Christian Godard, L’Association de Menu, Trondheim, David B et cie, entre autres expériences. À chaque fois, ils ont fait bouger les lignes du métier.

Mais on pourrait presque ajouter, selon un adage germain : « À la fin c’est Hachette (ou Média-Participations) qui gagne », mais Riad Sattouf est encore jeune et connaît personnellement beaucoup d’auteurs de talent. Alors, qui sait... Peut-être que Les Livres du futur ont un grand avenir devant eux.

Voir en ligne : LE SITE DES EDITIONS DU FUTUR

(par Auxence DELION)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Dans la liste, on pourrait rajouter les éditions Bamboo créées par Olivier Sulpice, scénariste, entre autres, des gendarmes... série à succès... Et qui n’a pas été rachetée par Hachette...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Milles Sabords le 8 septembre à  06:25 :

      La première des réussites de ce nouvel éditeur, c’est sa couverture médiatique : impossible d’y échapper, sur les médias traditionnels comme sur le net. Quel éditeur ne rêverait pas d’une telle abondance de publicité. Le plus dur reste à faire, réussir à être passé de l’autre côté de la barrière et les exemples ne manquent pas dans ce domaine, comme feu les éditions Vaisseau d’Argent ou Sandawe. A noter que les éditions du Tiroir poursuivent leur aventure singulière pour l’instant...

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD