Newsletter ActuaBD

Spirou rend hommage à Raoul Cauvin

  • Le 22 septembre prochain, l’hebdomadaire Spirou rend hommage à son scénariste-phare Raoul Cauvin, « l’homme aux 100 000 gags » avec pas moins de quatre variantes de couvertures appelées à être des collectors, signées Lambil, Laudec, Hardy et Bercovici. « Un numéro émouvant à composer » nous dit le rédacteur en chef de Spirou, Morgan di Salvia.

Les gens peu renseignés pourraient se poser cette question : « Mais pourquoi si tard ? »

Parce que, c’est ainsi depuis des années, la fabrication de l’hebdomadaire Spirou se fait par quatre numéros à la fois pour des raisons d’économie (achat du papier, calage du temps machine, etc.) Ainsi, l’avant-dernier numéro de Spirou était bouclé le jour-même de la disparition du scénariste. Ce n’est que dans le dernier numéro paru, le premier de septembre, qu’un encart annonçait le décès de l’artiste et qu’un numéro en hommage est annoncé.

Spirou rend hommage à Raoul Cauvin

Spirou aurait pu faire -c’est un affreux terme journalistique- de la « viande froide », c’est-à-dire concevoir le numéro à l’avance. L’éditeur s’y était refusé : cela aurait été une façon indécente d’enterrer le grand homme.

Car il y a de l’émotion pour les quatre dessinateurs de ces couvertures qui seront distribuées de manière aléatoire dans les kiosques et pour les abonnés (cela promet bien des trafics…) mais dont le contenu pour les quatre versions sera bien évidemment rigoureusement identique. « Il y aura un cahier hommage qui retracera sa vie, des dessins, des planches inédites, de nombreux témoignages… » nous promet Morgan di Salvia, le rédacteur en chef de l’hebdomadaire de la bonne humeur. L’émotion sera donc aussi à l’intérieur des pages du journal.

Il sera diffusé en kiosque le 22 septembre. 5 à 6 jours plus tôt chez les abonnés. Réservez-le chez votre marchand de journaux !

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
7 Messages :
  • Spirou rend hommage à Raoul Cauvin
    7 septembre 08:28, par Josiane Smekens

    Pouvez-vous m’indiquer dans la revue Spirou du 1er septembre, la page où trouver l’annonce du décès de Cauvin ? J’ai bien chercher mais j’ai dû passer à côté...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 7 septembre à  10:03 :

      Bonjour. Lisez bien : je n’ai pas écrit "le 1er septembre", mais "le premier de septembre" soit celui daté du 15 septembre que j’ai reçu, un peu en avance sur les abonnés je crois, hier 6 septembre. Page 50 dans la rubrique "En direct de la rédac". L’article commence par ces mots : "Au moment où nous bouclons ce numéro, nous avons appris avec émotion la disparition de Raoul Cauvin". Avec la promesse d’un numéro spécial "dès la semaine prochaine". Nous sommes donc bien loin de l’indifférence dont parlent certains.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Smekens le 10 septembre à  08:01 :

        Mauvaise foi, quand tu nous tiens !
        Votre annonce du décès de Monsieur Cauvin parait dans la revue du 15 septembre, soit dans la troisième revue du mois de septembre ! une semaine avant l’hommage officiel annoncé.
        Monsieur Cauvin est décédé le 19 août et ça ne vous choque pas. C’est très dommage.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 10 septembre à  08:48 :

          Oh, bah, nous préférons concentrer nos efforts dans l’hommage (dès le décès de l’artiste en ce qui nous concerne) plutôt que dans les mises en causes mesquines.

          Répondre à ce message

  • Spirou rend hommage à Raoul Cauvin
    7 septembre 08:38, par jacques Schraûwen

    Je maintiens que, si l’éditeur l’avait vraiment voulu (comme, si ma mémoire est bonne, lors du décès de Tome), une annonce ou un encart auraient pu être placés dans Spirou bien plus tôt. Et, oui, je suis quand même un peu informé de ce qu’est le monde des médias. Cela dit, dans le numéro dont parle votre article, celui du premier septembre, rien, niet, aucune annonce... Et dans le numéro suivant, idem... (ou alors, qui sait, en tout petits caractères, dieu sait où) Donc un effet d’annonce ici, à actuabd, non suivi dans la réalité.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 7 septembre à  10:12 :

      Vous lisez de travers. Je ne pas parle pas du "1er septembre", comme évoqué ci-dessus. Niet itou. Tout le monde sait très bien, depuis des années, que Spirou est fabriqué à l’avance. Vous n’êtes donc pas si bien renseigné que cela... Personnellement, j’ai décroché mon téléphone, appelé le rédacteur en chef Morgan di Salvia (ancien collaborateur d’ActuaBD avec qui nous entretenons les meilleures relations) qui n’a pas hésité à nous envoyer (avec un peu d’avance sur le communiqué des éditions Dupuis) les quatre couvertures en hommage. Grâce à ActuaBD, vous voilà complètement renseigné, factuellement et sans aucun effet d’annonce !

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD