BD d’Asie

Sket Dance T. 32 - Par Kento Shinohara - Kazé Manga

Par Guillaume Boutet le 26 septembre 2022                      Lien  
C'est l'heure des adieux avec le Sket Club qui nous aura fait rire et pleurer pendant neuf belles années grâce à son étonnante galerie de personnages. Une série culte aux yeux de ses fans et quasi-inconnue du grand public, qui mérite largement d'être découverte ou redécouverte.

Sket Dance est donc enfin terminé en France... neuf ans après sa fin au Japon. En effet, le manga a été publié au Japon de 2007 à 2013, et en France de 2013 à 2022. Ce dernier tome propose une seule et grande histoire, celle des adieux de la série avec le festival du lycée, à laquelle s’ajoute l’épilogue sous la forme de la remise des diplômes. Évidemment, le fil rouge concernant Switch n’est pas oublié, loin de là.

Alors que la fin de la terminale approche doucement, un nouvel administrateur général est nommé à la tête du lycée. Et celui-ci a pour projet de réformer en profondeur les règles de l’école pour supprimer tout individualisme ! Bossun décide de lui lancer un défi : si le SKET parvient à faire parler son fils mutique lors du festival culturel, il devra revoir ses plans.

Cette ultime "mission" combine trois enjeux : mettre en scène une grande partie du casting de la série (à travers le projet de leur classe), apporter une aide à un jeune de leur âge (le principe de base du Sket Club) et conclure l’intrigue autour de Switch et de son mutisme. En ce sens, cette dernière aventure s’avère une réussite, une sorte de synthèse de la série, et tirera du lecteur des larmes de rire, d’émotion et d’adieu à cet univers haut en couleur.

Sket Dance T. 32 - Par Kento Shinohara - Kazé Manga
Sket Dance T29 © Kento Shinohara / Shueisha

Pas de fin fracassante, mais pour un gag manga qui narre le quotidien presque ordinaire d’une bande de lycéens farfelus au grand cœur, ce dernier acte apparaît logique. Tout comme le dénouement sur l’avenir de Bossun, qui peut sembler en partie déceptif, mais qui répond parfaitement à la logique du personnage et aux problématiques du passage à l’âge adulte. De plus, le rebondissement use d’une aventure datant de quelques tomes faussement anecdotique, ce qui nous apparaît plutôt malin.

Une jolie et touchante conclusion pour une série qui su développer un univers riche et un goût certain pour le burlesque. Partant d’une narration reposant sur le schéma "un chapitre = une histoire = une situation comique", avec de temps en temps des moments plus sérieux, le lecteur aura sans doute été surtout marqué par son vaste casting. Des personnages qui se retrouvent en pointillé tout le long des trois années scolaires, variés, attachants et dont certains ont suivi une étonnante évolution.

Au moment de refermer ce dernier tome, difficile de ne pas se remémorer les innombrables moments passés avec Bossun, Switch, Himeko et tous leurs amis. Une série définie par sa positivité, qui fait partie des œuvres qui ont porté le gag manga à son plus haut niveau, fidèle à son principe de base jusqu’au bout et d’une très belle manière.

Sket Dance T29 © Kento Shinohara / Shueisha

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782820343895

PAR Guillaume Boutet  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Newsletter ActuaBD