Spirou se "Métamorphose" !

19 mars 2011 5 commentaires
  • Ainsi que [Frédéric Niffle nous l'avait annoncé->art11392], une carte blanche a été donnée à la talentueuse Barbara Canepa le temps d'un numéro de Spirou. Une plongée dans l'univers du cirque qui bouscule le look du magazine !

Barbara Canepa n’est pas que la co-auteure de SkyDoll et autres Monster Allergy, c’est aussi l’éditrice du label Venusdea et de la collection Métamorphose qui prouvent toute la force de son imaginaire contagieux.

Spirou se "Métamorphose" !
Un ’Monsieur Loyal’ nous invite à pénétrer un nouvel univers

Son habilité fait mouche une nouvelle fois avec ce superbe numéro de Spirou. Outre quelques pages habituelles, la totalité du journal a été dirigé par Canepa sur le thème du cirque. Même Lewis Trondheim s’est pris au jeu !

Dès la couverture, on pénètre dans un univers onirique dans lequel le fantastique occupe une grande place graphique. Quelques célèbres bandes, comme Animal lecteur se sont pliées au thème, mais ce numéro vaut surtout par les nouvelles signatures qu’on peut y découvrir : Maly Siri, Neyret, Nénent, Rigano, Sophie de La Villefromoit, Guillaume Dumont (Chambres noires), etc.

Alessandro Barbucci, l’autre auteur de SkyDoll se prête d’ailleurs bien volontiers à l’interview croisée, tout en livrant tous deux une illustration à la jonction de deux univers.

C’est aussi l’occasion de retrouver Nob qui fait ses premiers pas dans le journal, et surtout Guillaume Bianco qui s’impose une fois de plus comme un scénariste débridé, en quoi il correspond magnifiquement à l’univers de Métamorphose et de Barbara Canepa.

Une galérie étrange, mais attirante !

Celle-ci avoue d’ailleurs que "réaliser ce numéro a été aussi éprouvant et génial pour moi que réaliser plusieurs livres". Le résultat est au rendez-vous : aussi déroutant par rapport aux autres numéros, qu’ensorcelant. Une excellente idée de la rédaction de Spirou, dont on espère que l’initiative aura une suite auprès d’autres auteurs porteurs d’un réel univers.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le numéro 3805 est disponible en kiosque depuis ce mercredi.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Spirou se "Métamorphose" !
    20 mars 2011 17:08, par joel

    certains on oublié que spirou est un journal pour enfants (et grand enfants !) la je retrouve pas spirou ,la c’est du cirque qui fait peur et pas drôle certe certaines images sont belles mais déjà il y a peu de BD dans un journal de BD ! Il est ou le cirque Bodoni ! pour moi c’est un numéro dans l’eau (je sais je l’ai déjà dit a plusieurs reprises !)

    Répondre à ce message

    • Répondu le 20 mars 2011 à  21:15 :

      Spirou devient surtout une vitrine pour les éditions "de la concurrence" comme on disait à l’époque.
      Spirou n’a plus d’identité propre.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Norbert le 20 mars 2011 à  22:45 :

      J’ai reçu et lu ce numéro de Spirou, j’y ai trouvé de magnifiques illustrations évoquant souvent la face sombre du cirque, un peu de nombrilisme et, au final, assez peu d’humour en somme... Ce numéro était très (trop ?) ambitieux et je ne suis pas sûr que le public traditionnel du journal (les enfants, les ados, la famille) s’y retrouve.
      J’applaudis cependant la tentative mais je pense que le choix de laisser les manettes à Barbara Canepa à 100 % était peut-être un peu périlleux.
      Mais après tout, peut-être est-ce là le genre de numéro que l’on lit et relit par petites touches étant enfant et qui vous laisse ce subtil parfum de mystère quand vous vous en souvenez trente ans après... C’est en tout cas l’expérience que j’ai eue avec d’autres numéros d’anthologie et dont j’ai gardé de tendres effluves aujourd’hui encore. Alors, pourquoi pas ?

      Répondre à ce message

  • Spirou se "Métamorphose" !
    24 mars 2011 10:38, par Joël

    Une drôle de vision du cirque ! et un numéro pénible pour tourner les pages. Quelle tristesse s’en dégage.
    De belles images, oui, et après,... le plaisir de lecture ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 24 mars 2011 à  23:28 :

      Madame Canepa a fourgué à Spirou son catalogue d’auteurs inspirés par Tim Burton, quelle tristesse pour ce vénérable et respectable hebdo en quète d’identité !! Ce n’est pas en acceptant n’importe quoi qu’il redeviendra un leader, au contraire, il risque d’y perdre son identité !

      Répondre à ce message