The Ancient Magus Bride - Psaume 108 T. 1 - Par Makoto Sanda & Isuo Tsukumo - Komikku Editions

6 août 2020 0 commentaire
  • Première série dérivée de "The Ancient Magus Bride", un début sympathique mais qui se contente pour le moment de rejouer les grands motifs de l'oeuvre originale. À réserver aux inconditionnels de l'univers.

Pour être précis, en septembre 2019 au Japon, l’éditeur japonais a lancé deux séries dérivées, toutes deux réalisées par un duo scénariste et dessinateur différents, et supervisées par Koré Yamazaki. Celle qui nous intéresse aujourd’hui a la particularité d’être écrite par l’auteur de Lord El-Melloi II Case Files, titre bien connu des amateurs de l’univers de Fate/.

Cependant, et pour l’instant, la dimension policière qui a fait le réputation de Lord El-Melloi ne se retrouve pas ici. Le lecteur comprend rapidement qu’il s’agit d’une variation de l’œuvre originale, transposée à Paris et inversant les sexes du duo principal.

Orphelin, Ao (bleu en japonais) est un jeune peintre qui vit dans une ville secrète de magiciens située sous Paris. Ses tuteurs lui interdisent de monter à la surface, et donc de contempler le ciel. Mais tout change le jour où il rencontre Gisèle, une femme-monstre, qui cherche un nouveau mari parmi la communauté des magiciens de Paris pour respecter un ancien contrat.

The Ancient Magus Bride - Psaume 108 T. 1 - Par Makoto Sanda & Isuo Tsukumo - Komikku Editions
© Koré Yamazaki © Isuo Tsukumo © Makoto Sanda / MAG Garden

Comme Chisé, Ao possède un don unique, lié dans son cas à la peinture et à la couleur bleue. Par contre Gisèle s’avère plus sociable et humaine, au niveau des sentiments, qu’Elias. Ensemble, ils vont se retrouver au cœur des conflits des magiciens de Paris.

En ce sens, il y a moins, voire pas du tout, de Voisins, mais c’est un détail par rapport à l’ensemble qui reprend le schéma original dans les grandes lignes -même la visite au magasin de magie y est reprise. Gisèle initie ainsi le jeune Ao au monde des mages, mais aussi à l’acceptation de soi.

En dépit de ce début assez similaire, les protagonistes se révèlent intéressants et attachants dans leurs thèmes simples et universels. Évidemment les plus fervents passionnés de l’univers de Koré Yamazaki resteront les plus intéressés par cette nouvelle série qui pour le moment pose simplement les bases de son propre récit.

© Koré Yamazaki © Isuo Tsukumo © Makoto Sanda / MAG Garden

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

The Ancient Magus Bride - Psaume 108 - Le bleu du magicien T1. Scénario : Makoto Sanda. Dessin : Isuo Tsukumo. Traduction Aline Kukor. Komikku Editions. Sortie le 9 juillet 2020. 168 pages. 7,99 euros.

Acheter ce livre sur BD Fugue, FNAC, Amazon

The Ancient Magus Bride sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 5,
- Lire la chronique du tome 6,
- Lire la chronique du tome 7,
- Lire la chronique du tome 8,
- Lire la chronique du tome 9,
- Lire la chronique du tome 10,
- Lire la chronique du tome 11.

Frau Faust sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique des tomes 2 & 3.

  Un commentaire ?