Albums

Tuskegee T. 1 – Par Von Eckartsberg et Dauger – Éditions Paquet

Par Patrice Gentilhomme le 8 septembre 2022                      Lien  
Dans la BD d’aviation, genre à part entière, peu d’albums abordent la vie d’après-guerre ou les traumatismes de retour de missions. C’est le cas avec cet album qui, sur fond de racisme dans l’Amérique des années 1960, traite le sujet avec beaucoup de sensibilité.

On le sait peu, mais pendant la seconde guerre mondiale, des pilotes afro-américains se sont engagés dans la lutte contre les nazis. Surnommés les Tuskegee Airmen, ces hommes furent confrontés non seulement à une intégration difficile mais aussi à la violence et au racisme, y compris après la fin du conflit.

1969, l’été du Flower-Power et du Summer of Love ne concerne pas tout le monde, puisque dans le sud profond frappe encore le racisme et la haine. Modeste garagiste, Robert Hoffman en subit quotidiennement les brimades et les provocations. Qui pouvait savoir, dans une petite ville d’Alabama, qu’il fut dès 1942, l’un des premiers pilotes noirs engagés en Europe et en Afrique du Nord ? Personne ! Pas même Mark son fils qui a choisi d’abandonner ses études à l’université pour devenir pilote à son tour. Son père est un taiseux et souhaite oublier cette période de sa vie malgré des cauchemars et des malaises récurrents. Il désapprouve fortement la décision de son fils tout en refusant de s’en expliquer.

Cette décision va être à l’origine d’une crise familiale et raviver le mal être d’un père qui persiste à faire face à ce syndrome post traumatique en refusant toute aide psychologique. Une tension familiale s’inscrit dans un contexte de violence ordinaire et de racisme particulièrement aigu en cette fin des années 1960.

Tuskegee T. 1 – Par Von Eckartsberg et Dauger – Éditions Paquet
L’iconographie des années 60 est totalement intégrée au récit.

Auteur de plusieurs récits d’aviation à dimension historique, déjà publiés chez le même éditeur (Ciel en ruine, Ciel de guerre...avec Philippe Pinard), Olivier Dauger nous livre, ici, un récit original sur une part obscure de l’histoire des États-Unis. En suivant l’épopée de ces combattants oubliés ou méconnus à travers le destin de Robert, le récit met l’accent sur un phénomène peu traité, le choc post-traumatique vécu et refoulé par ces aviateurs de l’extrême.

On l’aura compris, nous ne sommes pas ici chez Les Chevaliers du Ciel ou Buck Danny ! En plaçant les blessures intimes de cet ancien pilote au centre de l’intrigue, l’auteur privilégie les troubles, les fêlures de ses personnages, laissant les prouesses acrobatiques au second plan. On s’attache d’autant plus à cette histoire que le contexte se révèle particulièrement présent et impacte progressivement le comportement de cette famille afro-américaine. Au delà du conflit de génération le scénario présente une image originale et inédite d’une société en pleine mutation, écartelée entre deux époques.

Un découpage au cordeau pour traduire une tension qui monte.

Le scénario de Benjamin Von Eckartsberg confirme, une fois de plus, tout son savoir-faire en restituant le contexte avec beaucoup d’efficacité ! Après Les Sombres landes des Carpates et les ambiances solaires et post cataclysmiques de Gung Ho, il s’affirme comme étant très à l’aise pour décrire, avec justesse, la société des années 1960, cet American Way of Life confronté au racisme et à la remise en question de certaines traditions.
Le parti pris des couleurs et cette lumière si particulière propre au style du dessinateur renvoient à une iconographie en vogue dans ces fameuses sixties, image iconique popularisée par la publicité ou le cinéma d’alors.

La belle surprise de la rentrée de Paquet !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782889321292

PAR Patrice Gentilhomme  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Newsletter ActuaBD