Newsletter ActuaBD

Marc Lévy : "Ce premier épisode contient toutes les racines d’une collection qui pourrait se poursuivre pendant vingt ans" [PODCAST]

  • Aux éditions Philéas vient de paraître il y a quelques jours le premier tome d'une nouvelle saga d'espionnage, baptisée "L'Agence des invisibles". Co-réalisée par le romancier Marc Lévy, aux 50 millions de livres vendus dans le monde, traduits dans 49 langues, il fait également intervenir le scénariste Sylvain Runberg ("Reconquêtes", "Orbital", "Optic Squad", "Les Dominants", "On Mars"...) et le dessinateur Espé ("Chateaux Bordeaux", "L'île des justes", "Le Perroquet"...). Une belle brochette d'auteurs confirmés qui naviguent entre les espaces -France, USA, Suède...- et les époques, puisque ce récit d'espions prend place durant la Seconde Guerre mondiale. Comment passer du roman à la BD ? Et pourquoi ce choix de raconter l'Histoire, plutôt que la SF ou la vie moderne ? Les auteurs nous en touchent un mot.

L’Agence des invisibles naît d’une impulsion donnée par Sylvain Runberg à Espé, rencontré au détour du Cabaret vert de Charleville-Mézières, lequel l’aiguille vers son ami Marc Lévy dont il obtient le rendez-vous dans un restaurant de Manhattan, où habite le romancier, et débouche sur une BD originale créée spécialement pour le format de la BD alors que certains des romans de Marc Lévy sont par ailleurs adaptés en bande dessinée. Un premier pas dans le 9e Art pour l’un, une toute nouvelle thématique pour l’autre, avec l’ambition de lancer une série au long cours.

Pas moins de quatorze personnages se côtoient dans cette "Agence invisible", dont la mission est de retracer la vie et les derniers jours de personnes disparues.

Marc Lévy : "Ce premier épisode contient toutes les racines d'une collection qui pourrait se poursuivre pendant vingt ans" [PODCAST]
© Philéas / Versilio

Pas une mince affaire, donc, qui nécessitait l’intervention de vétérans du scénario et du dessin. Or, c’est exactement le cas ici : on ne présente plus Marc Lévy, auteur à succès, qui est probablement l’écrivain français contemporain le plus lu à l’international, et basé depuis quelques années à New York ; Sylvain Runberg, anciennement éditeur pour Les Humanoïdes associés puis scénariste professionnel, touche-à-tout et basé à Stockholm ; enfin, le dessinateur Espé qui dessine également le best-seller Châteaux Bordeaux chez Glénat.

© Philéas / Versilio

Le trio se confie dans cette interview et raconte comment une série télévisée intitulée L’Agence POP va tranquillement se muer en projet de thriller historique en bande dessinée. Beaucoup de personnages, de nombreuses intrigues tout juste amorcées, des points de vue multiples et personnalités polymorphes, cette Agence investigue tous azimuts et donne même un peu le tournis...

© Philéas / Versilio

La suite est d’ailleurs déjà dans les tuyaux, à l’horizon 2022, et pourrait bien nous faire voyager en Suède, aux États-Unis, à Tokyo, ou peut-être à une époque largement antérieure, durant la Guerre de Cent Ans par exemple ! Les auteurs ne s’interdisent rien et ont l’air très enthousiasmés par l’aventure.

Qu’en pensent leurs lecteurs de leur côté ?


Une interview de Didier Pasamonik et Auxence Delion.

Sylvain Runberg, Marc Lévy et Espé
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

(par Auxence DELION)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

L’Agence des invisibles T. 1 : Friedrich Müller. Par Marc Lévy & Sylvain Runberg (scénario), Espé (dessin). Éditions Philéas / Versilio. Sortie le 16 septembre 2021. 21 x 28 cm. 80 pages couleur. 15,90 €.

ABONNEZ-VOUS À NOS PODCASTS :

- Découvrir sur Spotify
- Découvrir sur Anchor
- Découvrir sur Breaker
- Découvrir sur Google Podcasts
- Découvrir sur Apple Podcasts
- Découvrir sur Pocket Casts
- Découvrir sur Radio Public

 
Participez à la discussion
2 Messages :
Newsletter ActuaBD