The Ichinose Family’s Deadly Sins T. 1 et T. 2 - Par Taizan 5 - Éd. Kana

Par Malgorzata Natanek Favori de la rédaction 25 mai 2024 
Si vous et toute votre famille perdiez la mémoire, que feriez-vous ? Les Ichinose, eux veulent d'abord recréer des liens, mais le passé énigmatique de chaque membre y met un frein. Pour ne rien arranger, quelque chose semble les empêcher de découvrir ce qui s’est réellement passé lors de l'accident ! Une intrigue en six tome qui promet des rebondissements étonnants et de sujets complexes. Du même auteur que Le Péché originel de Takopi !

Les Ichinose sont en route pour des vacances lorsqu’ils ont un accident qui les rend tous amnésiques. Ils ne se souviennent même pas de leur nom et encore moins de celui des autres. D’abord, ils essaient de passer du temps ensemble et de créer des nouveaux souvenirs, mais très vite le passé peu ragoûtant de chacun les rattrape et les pousse à s’isoler.

The Ichinose Family's Deadly Sins T. 1 et T. 2 - Par Taizan 5 - Éd. Kana
The Ichinose Family’s Deadly Sins planche
ICHINOSEKE NO TAIZAI © 2022 by Taizan5/SHUEISHA.Inc

Tout commence par l’introduction de personnages perdus (qui ne le serait pas en cas d’amnésie ?), dans une atmosphère détendue voire comique. Ils gardent le sourire en s’imaginant des vacances familiales pour essayer de renouer et de partager des moments ensemble. Le tableau qui s’offre à nous laisse présager une comédie sympathique. C’est mignon, une famille en soi, proche et joyeuse, me direz-vous ! Qu’est-ce qui pourrait déraper ? Car comment être sûr que la personne frappée d’amnésie ne se rappelle de rien concernant sa vie, que son comportement actuel correspond à ce qu’elle était ?

L’ambiance bascule complètement une fois que les Ichinose rentrent chez eux ! Une montagne de déchets et d’affaires l’illustre. Une maison aussi encombrée et sale ne peut pas être le lieu où vit une famille saine, mais ce n’est pas le pire... : chaque personnage découvre horrifié sa propre chambre ! Quel genre de secret cachent-ils au point d’en être à ce point affecté ? À partir de ce moment, le malaise s’installe et une distance se met en place. Le dessin retransmet parfaitement ce sentiment de dérangement qu’apporte cette maison.

The Ichinose Family’s Deadly Sins planche
ICHINOSEKE NO TAIZAI © 2022 by Taizan5/SHUEISHA.Inc

L’auteur garde le suspens : le lecteur découvre petit à petit chaque chambre en commençant par celle du frère Tsubasa puis vient plus tard celle de sa sœur. La vision de la photo de famille où chaque tête est rayée au stylo, comme le mot "crève" écrit partout dans la chambre du frère met en place une ambiance de terreur. On comprend que cette famille n’est pas du tout soudée et qu’elle a de sérieux soucis.

The Ichinose Family’s Deadly Sins planche
ICHINOSEKE NO TAIZAI © 2022 by Taizan5/SHUEISHA.Inc

On décortique donc pas à pas le passé de chaque Ichinose à travers son secret, abordé à chaque fois sous l’angle d’une thématique particulière. Entre les planches qui dégagent de la joie et celles au caractère menaçant, le lecteur se retrouve avec un inconfort perpétuel qui reflète à merveille ce que ressent cette famille.

Plusieurs scènes abordent des thèmes durs comme le suicide ou une relation entre une mineure et un adulte bien plus vieux (un problème très présent au Japon), ce qui laisse présager une suite assez intense en contenu et révélations.

Et c’est là où le manga est brillant car il prend une tournure inattendue avec l’apparition d’un personnage intrigant dans le tome 2 qui renverse le récit et sa temporalité. De nombreux éléments de plus en plus bizarres s’ajoutent au fur et à mesure, et le mystère s’épaissit. Qu’est-ce qui arrive réellement à cette famille ? Petit à petit, ce qui semblait clair pour le lecteur ne l’est plus autant, car les secrets des Ichinose sont une chose, mais ce qui concerne leur obscur accident en est une autre...

The Ichinose Family’s Deadly Sins planche
ICHINOSEKE NO TAIZAI © 2022 by Taizan5/SHUEISHA.Inc

Ce qui est sûr, c’est que des obstacles sont mis pour qu’ils évitent de retrouver la mémoire ! Ce qui alourdit encore plus l’ambiance. Les Ichinose jouent le jeu de la famille heureuse, s’efforçant de garder le sourire et d’éviter de parler du passé, mais ce masque n’est là que pour préserver un status quo et éviter de déterrer une vérité inconfortable voire destructrice. Ces revirements étranges assortis à des dessins doux trompeurs rappelent l’aatmosphère de Shadows House de Somato.

L’accident initial ouvre une panoplie de questionnements à commencer par les origines-même de cet incident. On veut lire la suite rapidement !

(par Malgorzata Natanek)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782505126508

CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Malgorzata Natanek  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD