Interviews

Jim ("Le Chant du Cygne") : le dernier cri des hommes perdus [PODCAST]

Par Charles-Louis Detournay le 14 novembre 2023                      Lien  
Refusé par la plupart des maisons d'édition, voici un album grand public qui fera peut-être parler dans les chaumières en cette fin d'année ! Une cinquantaine de gags qui mettent les pieds dans le plat concernant un sujet des plus sensibles du moment : les relations entre les hommes et les femmes dans l'ère post-#MeToo. Rencontre avec son auteur dont l'affiche pour le Festival BD de Dieppe avait défrayé la chronique cet été.

Difficile de catégoriser la bi(bli)ographie de Jim, un auteur qui a d’ailleurs signé une partie de ses albums sous le pseudo de Téhy. Il a commencé sa carrière dans le court-métrage, avant de réaliser une centaine d’albums dans des registres aussi différents que l’humour, l’Heroic Fantasy, les tranches de vie, la science-fiction et bien d’autres.

Ces dix dernières années, Jim a laissé de côté l’humour (et Téhy), pour se consacrer une série qui a beaucoup fait parler d’elle : Une Nuit à Rome. Le pitch est simple : heureux en couple, Raphaël reçoit pour ses 40 ans la vidéo qu’il a tournée vingt ans auparavant avec son premier amour. Et elle lui propose de tenir la promesse qu’ils se sont faites à l’époque, passer une nuit à Rome pour leurs 40 ans.

Cette épopée romantique du "lâcher prise" a marqué un tournant pour l’auteur. Certes, il abordait depuis longtemps les relations entre les hommes et les femmes, mais ce succès l’a poussé non seulement à prolonger le diptyque initial, mais également à se spécialiser dans la romance, du rire aux larmes, en tant que scénariste pour d’autres dessinateurs. Dans la foulée, il y a repris de plus belle sa collaboration avec le cinéma !

Mais alors comment expliquer qu’un auteur "en vue" se fasse refuser son nouveau projet par toutes les maisons d’édition, les unes après les autres ? Parce que Jim ne se repose pas sur ses lauriers et a décidé d’aborder de face (et même de front) le sujet du féminisme vu par des mâles installés qui se remettent plus ou moins en question.

Et Jim ne fait pas dans la dentelle... au propre comme au figuré ! Il met de côté les illustrations en tenue légère de son héroïne Marie pour préférer l’itération iconique, une technique narrative qui consiste à répéter la même image. Et de l’autre côté, il aborde des sujets extrêmement polémiques : un policier qui remet en cause la plainte pour agression qu’une femme a le courage de déposer sur base de sa tenue ; des hommes qui abandonnent toute sexualité sous peine d’être mal classifiés ; une mamie rétrograde qui milite pour le retour à des mœurs sexistes et dénigrantes ; etc.

À notre micro, Jim explique ce grand écart et cette volonté d’interpeller les lectrices et lecteurs. Car soyez-en sûrs, cet album ne vous laissera certainement pas indifférents, mais il sera certainement encore plus intéressant d’entendre les remarques de vos proches à la suite de sa lecture !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782931105160

Le Chant du cygne - Par Jim - Ed. Anspach.

Du même auteur, lire également :
 Bamboo investit dans la bande dessinée sentimentale
 L’épopée romantique de Jim

Photo : Charles-Louis Detournay

Anspach ✍ Jim ✏️ Jim à partir de 17 ans
 
Participez à la discussion
2 Messages :
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Charles-Louis Detournay  
A LIRE AUSSI  
Interviews  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD