Actualité

Spirou au Mémorial de la Shoah de Paris

Par Kelian NGUYEN le 7 décembre 2022                      Lien  
Spirou et la Shoah, quel rapport ? Il y en a au moins un : la tétralogie d’Émile Bravo, "L’Espoir malgré tout", où il fait rencontrer le groom de l’Hôtel Moustic avec des figures réelles, victimes de la Shoah : les peintres Félix et Felka Nussbaum assassinés à Auschwitz. Sujet délicat qu’Émile Bravo aborde avec maestria. Mais l’exposition du Mémorial de la Shoah va beaucoup plus loin : outre que les œuvres originales de Bravo sont confrontées avec celles des époux Nussbaum, on découvre les dessous de l’histoire du journal (et du personnage) de Spirou sous l’Occupation et le rôle de son rédacteur en chef dans la Résistance belge et dans le sauvetage de nombreux enfants juifs. Un point de vue inédit.

Les Éditions Dupuis fêtent leurs 100 ans cette année en décembre. Mais elles n’ont pas encore livré tous leurs secrets, notamment ceux de la période sombre de l’Occupation. Il a fallu la publication du quatrième et dernier tome de la série Spirou : l’Espoir malgré tout, paru le 20 mai 2022, pour que la vénérable institution du Mémorial de la Shoah retrace la rencontre Spirou/Nussbaum dans une exposition à découvrir à partir du vendredi 9 décembre 2022.

L’expo reprend la chronologie des albums : le 10 mai 1940, les Allemands violent la neutralité de la Belgique et envahissent simultanément la Hollande, la Belgique et la France. C’est le chaos. Des milliers de Belges sont jetés sur les routes. Spirou a 16 ans, il est groom à l’hôtel Moustic. Que faire ? Il va vivre toute l’Occupation en Belgique jusqu’à la Libération. L’exposition confronte ce récit aux documents d’archives : son administration, sa vie quotidienne, l’attitude de sa population à la fois résistante, opportuniste, collaboratrice ou encore résignée et les persécutions contre les Juifs en Belgique. Des documents qui montrent avec quelle précision Bravo a conçu son œuvre.

Spirou au Mémorial de la Shoah de Paris
L’oeuvre d’Emile Bravo est "la plus importante évocation de la Shoah depuis Maus d’Art Spiegelman" selon le commissaire scientifique de l’exposition.
© Emille Bravo / Edition Dupuis

Mais il y a mieux : il y a l’émouvante confrontation avec les œuvres de Félix et Felka Nussbaum, obligés de pratiquer leur art clandestinement, dans un atelier caché. Ceci éclaire la situation précaire des artistes, souvent les victimes des régimes de dictature.

Felka par Felix Nussbaum. Le peintre, héritier de la Nouvelle Objectivité, a vécu clandestinement avec sa femme en Belgique sous l’Occupation avant d’être dénoncé et déporté à Auschwitz. Ils sont les héros de la bande dessinée d’Emile Bravo.
Felix Nussbaum,
Portrait de Felka Platek avec les bras croisés
, 1940.
Gouache et fusain sur papier.
© Felix Nussbaum Haus/Museumsquartier Osnabrück, Allemagne

Car il y a deux Spirou dans cette expo : la création de Rob-Vel bientôt suivi de Jijé (Joseph Gillain) puis, après la Libération par Franquin et une succession d’artistes, mais aussi le Journal qui, pendant l’Occupation repose sur Jean Evrard alias Jean Doisy, rédacteur en chef depuis 1938 et scénariste créateur de personnage de Fantasio.

Jean Doisy à sa table de travail. Le créateur de Valhardi et du personnage de Fantasio, rédacteur-en-chef du Journal de Spirou entre 1938 et 1955, est membre d’associations antifascites dès avant la guerre. Il se sert du Journal de Spirou pour ses actions de résistance.
Le Club des Amis de Spirou sert de couverture pour les actions de résistance de Jean Doisy.
Archives Philippe Mouvet

Son activité dans Spirou est aussi une couverture pour son activité de résistance pour le Front de l’indépendance, et là nous ne sommes plus dans la fiction. Il utilise le journal et surtout le théâtre de marionnettes le Farfadet (les marionnettes originales sont dans l’expo) comme couverture à ses actions. Mais surtout -et c’est ce qui justifie sa présence au Mémorial de la Shoah - il recrute notamment pour le Comité de défense des Juifs, l’une des branches du Front de l’Indépendance, Victor Martin, « l’espion d’Auschwitz », puis Suzanne Moons, alias « Brigitte », qui contribuèrent au sauvetage de centaines d’enfants juifs belges.

Le Journal de Spirou est interdit par l’occupant en 1943. Le Théâtre de Farfadet lui sert de relais pour la communauté des lecteurs du journal et pour les actions de résistance de Jean Doisy.
Dessin de Jijé. Archives famille Moons.

Enfin, dans la section « La bande dessinée française et belges sous l’Occupation », vous découvrirez quel rôle ont joué certains grands éditeurs et certains grands auteurs (notamment un certain Hergé…) pendant cette période noire.

À travers l’œuvre humaniste d’Émile Bravo, c’est toute une période de l’histoire qui est interrogée et, avec elle, la notion d’héroïsme, d’engagement, d’humanité, de solidarité, de justice.

Le commissariat de l’exposition est assuré par notre grand timonier Didier Pasamonik que nos lecteurs connaissent bien. Nous ne manquerons pas de couvrir l’événement et de rencontrer Émile Bravo pour l’occasion.

Voir en ligne : Découvrez le site du Mémorial de la Shoah

(par Kelian NGUYEN)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791034769506

Spirou dans la Tourmente de la Shoah
Au mémorial de la Shoah de Paris
17, rue Geoffroy-l’Asnier 75004 Paris
Tél. : +33 1 42 77 44 72
E-mail : contact@memorialdelashoah.org
Site web : www.memorialdelashoah.org

Le Mémorial de la Shoah est ouvert du dimanche au vendredi.
Fermetures annuelles : le 1er janvier, le 1er mai, le 14 juillet, le 15 août, le 25 décembre.
Fermetures certains jours de fêtes juives : 6 avril 2023, 12 avril 2023, 26 mai 2023.
Accès Métro : Saint-Paul ou Hôtel-de-Ville (ligne 1), Pont-Marie (ligne 7)
Bus : 96, 69, 72, 76, 67, Balabus
Parking : Baudoyer (place Baudoyer), Lobau, Pont-Marie (rue de l’Hôtel-de-Ville).
Facilités d’accès pour le public handicapé
Musée et exposition
Entrée libre – 3e étage

Spirou Dupuis ✏️ Emile Bravo ✏️ Hergé tout public Shoah 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
1 Message :
PAR Kelian NGUYEN  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD