Harley Quinn Rebirth T3 - Par Amanda Conner, Jimmy Palmiotti & John Timms - Urban Comics

28 septembre 2018 0 commentaire
  • Pas de repos pour Harley Quinn et le quartier de Coney Island : entre les apprentis maîtres du monde, les mangeurs de sans-abris et les héros venus du futur, notre arlequin préféré n’a même pas le temps de ranger son appartement pour la visite de ses parents ! Pas facile d’être aussi populaire !

Trois histoires sont au programme de ce nouveau tome [1] qui jouent toujours entre parodie, violence et une certaine idée de la justice incarnée par l’ex-assistance du Joker. Celle-ci a une tendresse particulière pour les animaux, les excentriques, les laissés-pour-compte et les marginaux en tout genre (et tout poil).

Nous débutons d’abord par le réveil d’un super-vilain aux pouvoirs ravageurs, issu d’un monde souterrain. Face à son désir de conquête, Harley va mettre à « l’épreuve du réel » ses ambitions théoriques en lui servant de guide et en lui expliquant comment fonctionne la Terre.

Une hilarante parodie qui se joue de la simplicité des histoires de vilains voulant devenir le maître du monde. Et cerise sur le gâteau : la présence de Power Girl, venue arrêter ce phénomène, qui se retrouve embarquée dans des plans à la Harley aussi dingues qu’efficaces.

Harley Quinn Rebirth T3 - Par Amanda Conner, Jimmy Palmiotti & John Timms - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Ensuite, le chef de la police de New York la contacte pour résoudre les disparitions mystérieuses des sans-abris de la ville. L’origine n’est rien de moins qu’un groupe de cannibales engagés par une nouvelle assistante du maire très zélée !

Rien ne vaut la caricature pour une bonne critique sociale et celle d’Amanda Conner et de Jimmy Palmiotti ne fait pas dans la dentelle. Cependant, même dans ce tourbillon de violence, ils réussissent à placer un moment d’explications très humain où Harley laisse la place au docteur Harleen Quinzel afin de brosser le portrait des personnes sans logis.

© DC Comics / Urban Comics

Le dernier acte voit une justicière du futur décidée à tuer Harley Quinn. Outre le spectacle toujours sympathique de voir Harley donner des coups à des idiots, le récit révèle également les inattendues origines d’un de ses amis. Malin !

Enfin, impossible de ne pas parler de l’histoire bonus écrite par Paul Dini qui reprend la période d’origine du personnage, lorsqu’elle était l’assistante du Joker et se mourait d’amour pour lui. Dans un ton très humoristique, nous les suivons lors d’un nouvel an bien mouvementé !

Un album extrêmement complet et sans doute le meilleur à ce jour des aventures d’Harley Quinn version « DC Rebirth » !

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Harley Quinn Rebirth T3. Scénario : Amanda Conner, Jimmy Palmiott & Paul Dini. Dessin : John Timms & Collectif. Traduction Benjamin Rivière. Urban Comics, collection "DC Rebirth". Sortie le 14 septembre 2018. 192 pages. 17,50 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Harley Quinn "DC Rebirth" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2.

Harley Quinn "The New 52" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2,
- Lire la chronique de Harley Quinn & Power Girl,
- Lire la chronique du tome 3,
- Lire la chronique du tome 4,
- Lire la chronique du tome 5,
- Lire la chronique du tome 6,
- Lire la chronique de Harley Quinn : Little Black Book.

Retrouvez Power Girl de Amanda Conner & Jimmy Palmiotti sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2.

[1Les épisodes contenus dans Harley Quinn Rebirth T3 : Le Futur contre-attaque sont :
- Harley Quinn #14-21 (février 2017 à juin 2017).

  Un commentaire ?