Comics

Joker Infinite T. 3 : Un Clown au menu - Par James Tynion IV & Giuseppe Camuncoli - Éd. Urban Comics

Suite aux récentes blessures de Jim Gordon, c'est au tour de sa fille Barbara de se lancer dans une vengeance disproportionnée à l'attention du Joker. Le clown est, quant à lui, en bien mauvaise posture, condamné à être dévoré par la famille Sampson, adepte de cannibalisme. Ce 3e opus fort et rythmé, est façonné de main de maître par James Tynion IV.

Suite au marché entre Vengeance et Gordon concernant la traque du Joker, c’est sur l’île de Majorque que les deux alliés parviennent à retrouver la trace du clown. Jim Gordon y fait d’ailleurs une découverte de taille : le Docteur Friderich Baum, membre du "Réseau", lui révèle que moyennant argent ils sont disposés à faire disparaître n’importe quel criminel, redistribuant les restes du corps à une élite richissime adepte du cannibalisme.

À l’issue du deuxième opus de Joker Infinite, James Tynion IV nous montrait la détermination de Gordon pour en finir avec son ennemi juré, ce Clown responsable de tant de malheurs. Son association avec Vengeance, cette caricature sous stéroïdes et programmée à l’image de Bane, semblait indiquée que Gordon allait enfin assouvir sa propre vendetta.

L’entame de ce nouveau tome nous montre une fois de plus un Jim Gordon aux prises avec son triste passé, le scénariste revenant sur la paralysie de Barbara ainsi que les difficultés psychologiques de son fils James, manipulé par le clown perfide.

Récemment blessé, Gordon se voit contraint de respecter les demandes de sa fille Barbara qui se lance à son tour, de manière naïve à la recherche du Joker, aidée de ses fidèles acolytes. James Tynion IV revient également sur le passé de la famille Sampson et leur ralliement au "Réseau", une opportunité qui leur a permis de réaliser leurs desseins funestes en toute tranquillité, à l’abri des regards.

La suite du récit joue particulièrement sur nos nerfs tant le scénario abracadabrant mais jouissif prend une nouvelle teneur. Tandis que Barbara se retrouve malmenée à son tour, Gordon joue sa dernière carte et découvre, en réalité, qu’il s’agit de l’œuvre machiavélique de Bane, toujours bel et bien vivant, responsable du Jour A et non d’un plan du Joker, comme le pense l’avis général.

Indépendamment grâce à de nombreux turn-over particulièrement bien placés, James Tynion IV crée la surprise avec la famille Sampson notamment, leur mode de vie obscène, leur décadence millimétrée, surtout gastronomiquement parlant puisque s’adonnant au cannibalisme. Avec comme plat de résistance : un Clown au menu !

Joker Infinite T. 3 : Un Clown au menu - Par James Tynion IV & Giuseppe Camuncoli - Éd. Urban Comics
©Francesco Francavilla / Urban Comics

Si la touche graphique de Giuseppe Camuncoli se veut plutôt efficace dans son ensemble, on ne peut pas en dire autant de Francesco Francavilla, uniquement à l’œuvre pour le 1er chapitre. Constitué de bric et de broc, au trait déshumanisé, seule la colorimétrie à l’aspect psychédélique est mise en valeur. Le trait de l’auteur paraît irrégulier, puéril et ne permet nullement de s’immiscer dans le récit. Lorsqu’on passe du talent de Guillem March, à l’œuvre sur les précédents tomes à ce style graphique sans âme, il y a de quoi être désarçonné.

©Giuseppe Camuncoli / Urban Comics

Fort heureusement, le trait de Giuseppe Camuncoli remet les pendules à l’heure grâce à son style agressif et nerveux qui se fond nettement mieux dans l’ambiance présente. Comme c’était déjà le cas pour Undiscovered Country aux Éditions Delcourt, le dessinateur privilégie l’arrière-champ riche en détails mais pas seulement puisque certaines planches affichent des effets zoomés tout aussi alléchant.

À l’instar de Joker Wars, Joker Infinite répond aux attentes du lecteur. L’atmosphère prenante caractérise pleinement la franchise.

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791026821236

Joker Infinite Urban Comics ✍ James Tynion IV ✏️ Giuseppe Camuncoli ✏️ Francesco Francavilla à partir de 10 ans Super-héros Etats-Unis 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Dans la rubrique Comics
Derniers commentaires
Agenda BD août 2022
Du 25 août au 23 septembre (...)
du 25/08/2022 au 23/09/2022
Exposition-vente virtuelle - Romain Baudy - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Festival
du 27/08/2022 au 28/08/2022
11e Festival BD "De Bulles en Bulles" (Hotton, Belgique)
Agenda BD septembre 2022
Exposition
du 10/09/2022 au 17/09/2022
Exposition Pascal Graffica à Strasbourg
Exposition
du 15/09/2022 au 1er/10/2022
Expo - Coco : dessins félins et autres bestioles (Paris)
Dedicace
du 21/09/2022 au 21/09/2022
Séance de dédicace avec Libon et Julien Solé
Exposition
du 22/09/2022 au 8/10/2022
Exposition "Ana & l’Entremonde" de Cy.
Salon
du 24/09/2022 au 25/09/2022
Salon "La BD prend l’air", 23e édition
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
8e Festival BD de Sainte-Livrade-sur-Lot
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
1er Salon de la BD Jeunesse à Paris 15
Agenda BD octobre 2022
Exposition
du 5/10/2022 au 5/10/2022
GIBERT dédicace : Ruben del Rincon
Festival
du 5/10/2022 au 16/10/2022
Festival Caribulles à Baie Mahault (Guadeloupe)
Du 6 au 22 octobre 2022, (...)
du 6/10/2022 au 22/10/2022
Exposition-vente - Laurent Bidot - à la Galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Festival
du 8/10/2022 au 9/10/2022
La Foire aux Images - Festival BD Lagrasse (Aude)
Exposition
du 14/10/2022 au 16/11/2022
Rencontre avec Elene Usdin à Villemonble (93)
Salon
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Fête de la BD de Jeumont
Du 27 octobre au 12 novembre
du 27/10/2022 au 12/11/2022
Exposition-vente - Benjamin Benéteau - à la galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Agenda BD novembre 2022
Du 17 novembre au 3 décembre
du 17/11/2022 au 3/12/2022
Exposition-vente - Hugues Labiano - à la Galerie de La Bande Dessinée (Bruxelles)
Newsletter ActuaBD