Comics

DC Vampires T. 1 - Par James Tynion IV & Matthew Rosenberg — Par Otto Schmidt & Collectif — Éd. Urban Comics

Par Marc Vandermeer le 23 mai 2023                      Lien  
Mary, la Reine du Sang, souveraine des vampires, est morte ! Or, sans elle, l’équilibre entre les créatures de la nuit et l’Humanité est mis en péril. D’autant que le Joker semble avoir repris les rênes de ce royaume et compte bien créer une classe dominante et une autre servant uniquement de repas. La chasse au roi des vampires est lancée… à moins que ce soit celle des méta-humains ?

Andrew Bennett est un vampire. Pourtant il a bravé le soleil et la menace constante pour rejoindre le hall de Justice dans l’espoir de rencontrer la Justice League au grand complet afin d’annoncer la terrible nouvelle : Mary, la Reine du Sang est morte, emportant avec elle le mince équilibre permettant à vampires et humains de cohabiter. Le seul espoir de survie commune réside dans un minuscule flacon contenant le sang de Lex Luthor. Mais il est déjà trop tard pour la League : Green Lantern, qui accueille notre messager de l’ombre, est déjà contaminé par le nouveau régime vampire mis en place.

Dans ce nouveau titre, James Tynion IV et Matthew Rosenberg lancent une véritable chasse à la (chauve) souris, opposant deux camps de héros l’un contre l’autre, en même temps qu’une traque aux méchants afin que la majorité d’entre eux rejoigne les rangs des vampires. Seul Batman semble comprendre le mécanisme abominable qui s’opère, tandis qu’un à un, les méta-humains se font embrigader à grands coups de canines dans le cou, afin de créer un ordre indestructible. Green Lantern rallie rapidement Wonder Woman, tandis que la Suicide Squad traque le Joker que les autorités pensent être devenu le roi des vampires en lieu et place de Mary.

DC Vampires T. 1 - Par James Tynion IV & Matthew Rosenberg — Par Otto Schmidt & Collectif — Éd. Urban Comics
©Otto Schmidt / Urban Comics

Autant dire que les auteurs n’ont pas ménagé leur peine en réunissant, très certainement, tous les personnages du label DC Comics. Les vilains ont doublement raison de se cacher aux vues de la recrudescence de morts dans leurs rangs quand leurs causes semblent ingérables pour le nouvel ordre en passe de s’établir. Les héros doivent jouer de ruse pour s’assurer d’être toujours vivants et non un "mordeur".

Une tâche ardue également pour Otto Schmidt aux commandes principales du graphisme. Il jongle avec maestria avec l’univers des vampires, celui de la Justice League, de la Bat-Family et même des Birds of Prey en accordant à chacun ses teintes et son dynamisme propre. Même le contexte londonien et taciturne de John Constantine est rendu à sa juste valeur lors d’un échange entre l’exorciste et une magicienne devenue vampire… ainsi que le brillant Dr. Fate avec son armure resplendissante.

Mais loin d’opérer en solo, Otto Schmidt s’accorde l’aide de Simone Di Meo qui magnifie la Suicide Squad lors de sa mission capitale à la poursuite du Joker. Un trait beaucoup plus fluide et lisse, numérique là où l’artiste principal accentue chaque protagoniste d’un tramage hachuré et sombre, digital. Ce qui apporte un contraste entre les deux directions différentes de l’intrigue : la lutte contre les vampires menée principalement par Batman et la traque du supposé nouveau roi de l’ombre avec Harley Quinn en tête d’escouade ! Une dualité qui se précise également avec la participation de Daniele Di Nicuolo et Rex Lokus dans le 6e et dernier chapitre de ce tome, avant de poursuivre avec des mini-séries dérivées, préparant le lecteur à la suite prévue dans le 2e tome.

"DC Vampires : Hunters" de Matthew Rosenberg, dessiné par Neil Googe et mis en couleurs par Antonio Fabela. Les vampires ont pris le pouvoir, mais la résistance est en place, menée par le jeune Robin pourtant devenu un mordeur, lui aussi.

©Simone Di Meo / Urban Comics

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791026823452

Batman Urban Comics ✍ James Tynion IV ✏️ Matthew Rosenberg à partir de 13 ans Super-héros Etats-Unis
 
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Marc Vandermeer  
A LIRE AUSSI  
Comics  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD