Interviews

Paul Cauuet attise le feu des Vieux Fourneaux [PODCAST]

Par Charles-Louis Detournay le 12 novembre 2022                      Lien  
À l'occasion de la sortie du septième tome des "Vieux Fourneaux", la série transgénérationnelle par excellence publiée chez Dargaud, son dessinateur Paul Cauuet est passé au grill par le feu roulant de nos questions, histoire de décortiquer les ingrédients de cette nouveauté qui maintient la saveur des premiers albums.

Paul Cauuet attise le feu des Vieux Fourneaux [PODCAST]S’il y a une série qui est parvenue à casser les barrières des générations pour toucher un public des plus larges, de 10 à 90 ans (et plus), ce sont bien Les Vieux Fourneaux.

En huit ans, la série de Wilfrid Lupano et Paul Cauuet, mise en couleurs par Jérôme Maffre n’a pas pris une ride, comme le démontre ce septième opus de haute volée. Le scénario mêle comme de juste les préoccupations des troisième et quatrième âges, tout en les associant aux brûlantes questions sociales de notre époque : responsabilité des ultra-riches, place des migrants et des travailleurs illégaux, sans oublier ce qui fait la substance de toute société : la proximité entre ses membres.

À ce titre, les auteurs se sont donnés sans compter. Après un sixième tome à l’étranger, Lupano fait revenir ses héros grisonnants dans leur village de Montcoeur, tout en mettant l’accent sur des personnages secondaires aussi savoureux qu’opposés : Berthe et le maire du village en personne.

La devanture d’accueil du Furet du Nord (Lille) démontre que la série reste une valeur sûre !

Entre manifestation du 1er mai et réunion de tout le village à la fête de l’amitié ou au bar de l’amicale, Paul Cauuet a donc fort à faire pour à la fois camper un tableau réaliste et pluriel du récit, soignant les physionomies des différents protagonistes avec émotion et rire.

Il s’est gentiment prêté au jeu du questionnaire de notre podcast pour nous raconter les petits secrets de cette nouveauté. Des éléments certes... élémentaires, mais qui restent bien compliqués à mettre en œuvre. Ils composent néanmoins la recette d’un succès qui n’est pas semble-t-il près de s’arrêter, même si initialement, les auteurs n’envisageaient que de réaliser que six albums ! Nous n’en sommes heureusement plus là !

Propos recueillis par Charles-Louis Detournay

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782505113652

LIKEZ, COMMENTEZ ET ABONNEZ-VOUS À NOS PODCASTS :
- Découvrir sur Spotify
- Découvrir sur Anchor
- Découvrir sur Breaker
- Découvrir sur Google Podcasts
- Découvrir sur Apple Podcasts
- Découvrir sur Pocket Casts
- Découvrir sur Radio Public

Les Vieux Fourneaux (T. 7) - Chauds comme le climat - Par Wilfrid Lupano et Paul Cauuet - Dargaud

LIKEZ, COMMENTEZ ET ABONNEZ-VOUS À NOS PODCASTS :
- Découvrir sur Spotify
- Découvrir sur Anchor
- Découvrir sur Breaker
- Découvrir sur Google Podcasts
- Découvrir sur Apple Podcasts
- Découvrir sur Pocket Casts
- Découvrir sur Radio Public

De précédentes interviews

- Wilfrid Lupano : « Chevalier ? Moi ? Non merci ! »
- Wilfrid Lupano, personnalité BD de l’année 2018

Chroniques des précédents albums

Tome 1
Tome 3
Tome 4
Tome 6
Tome 7

Chroniques des films Les Vieux fourneaux

Les Vieux Fourneaux
Les Vieux Fourneaux 2 : Bons pour l’asile

Les Vieux Fourneaux Dargaud ✍ Wilfrid Lupano ✏️ Paul Cauuet 🎨 Jérôme Maffre à partir de 10 ans chronique sociale Humour 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Charles-Louis Detournay  
A LIRE AUSSI  
Interviews  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD