Seuls - T1 : La Disparition - Par Vehlmann et Gazzotti - Dupuis

11 janvier 2006 1 commentaire
  • Cinq enfants se réveillent un matin, et constatent que leurs parents ont disparus. Ils sortent de chez eux et s'aperçoivent que tous les habitants de la ville se sont volatilisés ! Les rues désertes et silencieuses plongent certains d'entre eux dans le désarroi. Heureusement, au fil de leur errance, ils vont de rencontrer et s'unir...

Les cinq enfants ont des caractères très différents et apprennent bien vite à s’entraider mutuellement. Ils vont surtout se débrouiller pour partir en exploration dans une ville qui n’est pas aussi calme qu’elle en a l’air...

L’idée de base du récit se révèle fort simple. L’adulte aura sans doute un goût de trop peu en refermant le livre après avoir lu les dernières pages. Mais l’enfant se régalera de ces situations aventureuses qu’il aimerait vivre. Et surtout d’une « manière de vivre » qu’il souhaiterait connaître s’il échappait un jour à la surveillance de ses parents.

Gazzotti excelle dans ces représentations citadines. Sa mise en page, particulièrement énergique, met en lumière son style graphique expressif, net et raffiné.

On sent à la lecture de l’album que Fabien Vehlmann (Green Manor, IAN) et Bruno Gazzotti (Soda) ont avant tout construit le récit pour un public enfantin. Les auteurs font mouche, et l’histoire est terriblement efficace si on la lit dans cette optique.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :