Collectors

Altaya relance les "Spirou et Fantasio"

Par Charles-Louis Detournay le 3 octobre 2022                      Lien  
On reconnaît les classiques au fait qu'ils ressortent régulièrement sous diverses parures, sans perdre en attrait. Altaya s'empare ainsi des fameux personnages des Éditions Dupuis pour publier la cinquantaine de volumes avec des suppléments de qualité. EVIV UORIPS !

Depuis des années, les éditeurs de vente par correspondance ne cessent de revisiter le catalogue des classiques de la bande dessinée (et pas seulement du franco-belge), afin de proposer aux lecteurs d’en redécouvrir le contenu et les secrets. L’avantage de la formule est bien entendu de ne pas toucher uniquement les adeptes des librairies, mais d’élargir le public pour mieux rappeler aux lecteurs qui s’étaient éloignés de la BD, toutes les spécificités qu’elle a conservées.

Faut-il voir comme un hasard le fait qu’Altaya lance cette nouvelle collection de Spirou et Fantasio au moment-même où Dupuis publie un nouvel album après six ans d’interruption ? Certes non, tout cela était prémédité. Mais n’allons pas bouder notre plaisir, le fait de retrouver ces albums mythiques dans les points presse près de neuf ans après la conclusion de la précédente collection Cobra reste d’excellent augure !

Une belle maquette... mais surtout des dossiers de qualité !

Sans surprise, ce sont les albums de Franquin qui sont proposés en premier aux lecteurs, afin de servir de locomotive pour le reste de la collection. Dans l’ordre, on retrouve donc Le Nid des Marsupilamis, Le Prisonnier du Boudha, Z comme Zorglub, Le Dictateur et le champignon, etc.

D’emblée, la maquette nous paraît soignée : les albums sont en grand format, et à la différence de l’édition Cobra, le dos est toilé, ce qui assure une certaine solidité. Quant à la densité des dossiers complémentaires que l’on retrouve en fin d’albums, pas vraiment de changement ; la collection Cobra ne proposait que trois ou quatre pages, les dossiers Altaya en comportent tout autant, à savoir quatre pages si on compte la traditionnelle introduction de l’album.

Altaya relance les "Spirou et Fantasio"

Reste que, rédigés pour l’occasion, ces dossiers exclusifs nous permettent de jeter un regard toujours intéressé sur ces aventures mythiques. De quoi prolonger le rêve et révéler quelques secrets pour les lecteurs qui ne connaîtraient pas encore toutes les coulisses de cette série fétiche.

Ces dossiers ne sont pas signés, mais sont sans doute réalisés par Dobbs, le scénariste que nos lecteurs connaissent bien. Il a structuré ceux-ci d’une manière plutôt traditionnelle : dans chaque album, une partie de la "saga Spirou et Fantasio" est dispensée, complétée d’un verbatim d’un auteur ou d’un journalistique BD ; puis le contexte de l’album est évoqué, l’époque à laquelle il a été réalisé et le lien avec sa thématique ; enfin "Le dessous des planches" analyse un personnage et étudie une case. Bien sûr, rien de vraiment nouveau hormis le témoignage d’un auteur, mais le but est surtout de lever un coin du voile pour les profanes, et à ce titre, le contrat est plus que rempli.

Bien entendu, des cadeaux complémentaires attendent les lecteurs qui s’abonneraient directement auprès d’Altaya. Parmi ceux-ci, nous avons repéré quatre figurines inspirées de cases de Franquin. De quoi amener certains amateurs de statuettes 3D à succomber !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR Charles-Louis Detournay  
A LIRE AUSSI  
Collectors  
Derniers commentaires  
Newsletter ActuaBD