Djinn - T8 : Fièvres – Par Dufaux & Mirallès - Dargaud

10 décembre 2008 0 commentaire
  • La fin du cycle africain approche. Avec Dufaux et Mirallès, Djinn reste une série envoûtante, et de toute beauté.

Seule la perle noire volée à l’oreille de la déesse Anaktu peut mener Kim Nelson au trésor tant convoité de ses aïeux. Devenue à son tour une Djinn et accompagnée dans son expédition par Jagger et les étranges frères Kunawa, Kim affrontera, pour la retrouver, mille dangers…

Ne comptez pas sur Jean Dufaux pour délivrer dans cette série un récit linéaire et simpliste. Le scénariste vogue à travers les époques au gré des albums. Fièvres voit ainsi, comme dans le tome 6, revenir "le temps présent" et le personnage de Kim Nelson. La perle noire, qui donne pouvoir et richesse, suscite la fièvre chez les différents acteurs. Une fièvre qui réveille la passion des corps et les pulsions meurtrières.

L’Afrique sauvage de Dufaux offre un cadre idéal à Ana Mirallès pour développer son trait sensuel et ses couleurs si attachantes. Tout cela confère à la série un terrible pouvoir de séduction. La conclusion du cycle africain est programmé au prochain tome.

Djinn - T8 : Fièvres – Par Dufaux & Mirallès - Dargaud

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire les chroniques du tome 7, du tome 6, du tome 5, du tome 4, du tome 3
Lire un entretien avec Ana Mirallès

Commander ce livre sur Internet

  Un commentaire ?