Interviews

Frederik Peeters et Serge Lehman, auteurs de Saint-Elme : « On est à cheval entre le roman noir à la Jean-Patrick Manchette et un récit à la Twin Peaks » [PODCAST]

À l'occasion de la sortie du deuxième volet de "Saint-Elme", retenu dans la sélection officielle d’Angoulême 2022, ActuaBD a rencontré les deux auteurs de ce polar fantastique, intrigant et très réussi. Ils nous racontent comment l'idée de ce récit choral leur est venue, entre les genres thriller et fantastique, mais aussi leur manière singulière de travailler en binôme.

La Vache brûlée, le tome 1 de la série, immergeait le lecteur dans une ambiance particulièrement énigmatique. Le détective Franck Sangaré débarquait à Saint-Elme, une petite ville de montagne réputée pour son eau de source, afin de retrouver un étudiant de la vallée qui avait fugué. Une enquête qui prend très vite une tournure étrange : notre détective est accueilli par des êtres pas vraiment accueillants, sans compter une invasion de grenouilles qui infeste le pays... Et d’ailleurs, à Saint-Elme, tout le monde est d’accord pour le dire «  - Ici, c’est spécial. »

Pour ActuaBD, c’était un vrai coup de cœur. Charles-Louis Detournay signalait l’année dernière le « dense travail du travail au pinceau de Frederik Peeters et ses superbes compositions de couleurs qui construisent une atmosphère si opaque qu’on a parfois du mal à distinguer ce qui se passe dans [une] séquence nocturne. » Mais notre chroniqueur soulignait également le talent de Serge Lehman : « On aurait pu craindre que la fin de ce premier tome nous laisse sur notre faim. Ce serait mal connaître l’étendue de l’expérience et le talent d’un scénariste qui nous réserve une conclusion digne de ce nom. »

Frederik Peeters et Serge Lehman, auteurs de Saint-Elme : « On est à cheval entre le roman noir à la Jean-Patrick Manchette et un récit à la Twin Peaks » [PODCAST]

Les deux auteurs avaient déjà eu l’occasion de collaborer ensemble, au début de l’année 2018, sur un excellent roman graphique intitulé L’Homme gribouillé, déjà chez Delcourt. Ils avaient coécrit une bonne partie du script pour la première moitié, tandis que la seconde moitié avait été entièrement écrite par le scénariste, Frederik Peeters triant dans le script ce qui l’intéresse.

Pour Saint-Elme, Serge est seul aux commandes du scénario. Frederik fait des choix au moment de faire les planches : il remanie certains dialogues, en coupe d’autres, en rajoute parfois. « On se fait confiance, nous dit Serge Lehman, avec Fred, je suis d’accord pour lui laisser le dernier mot, car il n’a pas besoin de scénariste, je ne me mêle pas de la mise en scène. »

Par sa rencontre entre l’esthétique du roman noir et la quiétude un peu ésotérique d’une petite communauté humaine isolée, Saint-Elme est un hybride entre deux genres : « On est à cheval entre le roman noir à la Jean-Patrick Manchette et un récit à la Twin Peaks ».

C’est le carnet de croquis de Frederik qui provoque au départ l’envie de faire une saga policière. La présence un peu impalpable du fantastique est apparue au fur et à mesure de l’écriture des scènes. Le scénariste confie recycler continuellement les arrières plans et surtout les personnages secondaires créés par Frederik : « C’est une histoire qui pousse un peu comme une plante, le fantastique pousse aussi comme une plante dans l’histoire. »

Frederik Peeters évoque à son tour leur collaboration : « Avec Serge, c’est facile, ça se fait dans une espèce de joie. Je n’ai jamais senti de jeu d’ego : c’est l’histoire et les personnages qui comptent. » Il raconte quelle était l’idée originale qu’il a proposée à Serge Lehman : « l’idéal serait de faire Twin Peaks écrit par Jean-Patrick Manchette : je sais qu’il comprend ce que ça veut dire...  »

Néanmoins, le dessinateur décrit aussi un jeu de bras de fer dû à une légère différence de goût : « Serge a tendance à tirer vers l’ésotérique, le fantastique et le magique et moi, plutôt vers le rationnel et l’explicable. »

Le dessin est réalisé sur papier ordinaire : du 120g pour photocopieuses... Peeters se compare même à une « photocopieuse humaine : le tas de papier passe à travers moi et ressort sur ma gauche, dessiné » dit-il en riant. À partir d’un crayonné léger, il encre au stylo-pinceau « que j’ai dompté comme un mustang sauvage ». La couleur, elle, est appliqué en aplats, après scan, sur tablette.

Serge Lehman soulève la question du temps dans son récit puisqu’il possède une architecture temporelle très particulière : il commence par une scène de massacre et se termine par la découverte de cette scène. Ce qui fourni un effet de boucle, selon lui hypnotique, pour le lecteur. Il évoque aussi une météo incertaine qui ajoute à l’étrangeté du climax.

Ce tome 2, intitulé L’Avenir de la famille, confirme l’intérêt de nos chroniqueurs pour ce polar atypique. Ainsi que le remarquait François Rissel : « Les planches de Frederik Peeters sont comme toujours d’une rigueur impressionnante. Il a su imposer un style singulier, propre à son histoire. C’est à notre sens lors des scènes nocturnes et obscures qu’il atteint des sommets, et cela en grande partie grâce à son usage unique de la couleur. […] Déployant une magnifique palette de violet, couleur-clé de cet album, il parvient à sublimer de façon très élégante ses planches au trait épais. Peeters est définitivement l’un des dessinateurs les plus remarquables de cette époque.  »

Le scénariste nous explique le statut de ce deuxième volume : « Le tome 2 est un album de transition. On attend au maximum avant de présenter le personnage qu’on attend. C’est une manière de s’obliger à avoir des trouvailles narratives. Avec l’attente : il faut qu’il se passe des choses.  »

Après le tome d’exposition et celui de transition, les auteurs nous garantissent des tomes 3, 4, 5 très fluides. Suite prévue à la rentrée 2022 !

(par Thelma SUSBIELLE)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782413043096


Dans la rubrique Interviews
Derniers commentaires
Agenda BD août 2022
Du 25 août au 23 septembre (...)
du 25/08/2022 au 23/09/2022
Exposition-vente virtuelle - Romain Baudy - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Festival
du 27/08/2022 au 28/08/2022
11e Festival BD "De Bulles en Bulles" (Hotton, Belgique)
Salon
du 27/08/2022 au 28/08/2022
BD Plage à Sète (Hérault)
Agenda BD septembre 2022
Du 8 au 24 septembre 2022,
du 8/09/2022 au 24/09/2022
Exposition-vente - Antonio Cossu - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Exposition
du 10/09/2022 au 17/09/2022
Exposition Pascal Graffica à Strasbourg
Exposition
du 15/09/2022 au 1er/10/2022
Expo - Coco : dessins félins et autres bestioles (Paris)
Dedicace
du 21/09/2022 au 21/09/2022
Séance de dédicace avec Libon et Julien Solé
Exposition
du 22/09/2022 au 8/10/2022
Exposition "Ana & l’Entremonde" de Cy.
Salon
du 24/09/2022 au 25/09/2022
Salon "La BD prend l’air", 23e édition
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
8e Festival BD de Sainte-Livrade-sur-Lot
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
1er Salon de la BD Jeunesse à Paris 15
Agenda BD octobre 2022
Exposition
du 5/10/2022 au 5/10/2022
GIBERT dédicace : Ruben del Rincon
Festival
du 5/10/2022 au 16/10/2022
Festival Caribulles à Baie Mahault (Guadeloupe)
Du 6 au 22 octobre 2022, (...)
du 6/10/2022 au 22/10/2022
Exposition-vente - Laurent Bidot - à la Galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Festival
du 8/10/2022 au 9/10/2022
La Foire aux Images - Festival BD Lagrasse (Aude)
Exposition
du 14/10/2022 au 16/11/2022
Rencontre avec Elene Usdin à Villemonble (93)
Salon
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Fête de la BD de Jeumont
Du 27 octobre au 12 novembre
du 27/10/2022 au 12/11/2022
Exposition-vente - Benjamin Benéteau - à la galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Agenda BD novembre 2022
Du 17 novembre au 3 décembre
du 17/11/2022 au 3/12/2022
Exposition-vente - Hugues Labiano - à la Galerie de La Bande Dessinée (Bruxelles)
Newsletter ActuaBD