Interviews

Zainab Fasiki : « Si on ne fait pas sortir le public de sa zone de confort, on ne pourra pas arriver à un changement social. » [VIDEO]

Par Thelma SUSBIELLE le 17 mai 2022                      Lien  
Zainab Fasiki est une dessinatrice qui met ses idées politiques au premier plan. Engagée dans la lutte pour la réappropriation du corps des femmes par elles-mêmes, l'autrice revient sur ses débuts dans la bande dessinée, alors même qu'elle a un diplôme d'ingénieure. Convaincue de l'importance sociétale de son travail, elle raconte comment elle envisage son combat face à un monde patriarcal et sexiste.

Le Off of Off d’Angoulême, dont ActuaBD.com est partenaire, lui avait remis en mars dernier le prix « Couilles au cul » récompensant le courage artistique de cette dessinatrice marocaine luttant pour le droit des femmes dans des pays où le tabou de la sexualité est omniprésent et est un véritable instrument de pouvoir.

Passionnée de science et de robotique, la jeune Zainab devient d’abord ingénieure en mécanique. Mais celle qui grandit entourée de cinq grands frères fait l’expérience depuis son plus jeune âge de la hshouma et du sexisme omniprésent. Confrontée à cette réalité chaque jour, la dessinatrice décide de partager ses dessins sur les réseaux sociaux afin de lutter pour l’égalité entre les sexes. Sur Facebook, Twitter et Instagram, pas besoin d’avoir de l’expérience et surtout, contrairement aux formats papiers, la censure est très limitée (uniquement sur les parties génitales et les tétons féminins). À 19 ans, elle se dessine nue, une initiative innocente : elle est encore extérieure à la dimension politique de l’art.

Zainab Fasiki : « Si on ne fait pas sortir le public de sa zone de confort, on ne pourra pas arriver à un changement social. » [VIDEO]

Cette liberté d’expression n’est pas sans conséquence : la jeune artiste subit le harcèlement des réseaux et passe par une période de dépression. Elle comprend ensuite qu’il est naturel qu’elle dérange en raison du poids séculaire de ces archaïsmes et elle est déterminée à continuer son combat. : « J’étais prête à toute conséquence suite à ce que je suis en train de faire pour libérer le corps féminin et même le plaisir féminin. »

À 20 ans, Fasiki est intègre le fanzine marocain Skefkef, son « école d’art », dit-elle. Seule femme (ou presque) entourée d’hommes, elle apprend néanmoins à perfectionner sa technique de la bande dessinée.

Son but ? S’attaquer directement aux tabous de la société marocaine (le sexe, mais aussi la religion et les lois) : « Si on ne dérange pas, si on ne provoque pas, si on ne fait pas sortir le public de sa zone de confort, on ne pourra pas arriver à un changement social. »

En 2019, Fasiki réalise un « guide d’éducation » sexuelle queer et laïque. Elle le nomme Hshouma - corps et sexualité au Maroc. Hshouma (honte) : un terme qui jalonne la vie des femmes arabes et qui évoque une culture où la femme doit se taire, se couvrir, et n’a besoin ni d’un orgasme, ni d’une carrière : « Je critique parce que j’ai vécu dans la hshouma, j’ai cinq frères et j’ai bien vu qu’ils avaient des privilèges que je n’avais pas. »

L’artiste ne compte pas s’arrêter là. Fasiki prépare un album de fiction pour la fin de l’année 2022 mettant en scène des discussions entre femmes très différentes mais unies dans la lutte contre le patriarcat et la hshouma. En 2023, un autre projet l’attend : une bande dessinée en arabe qui mettra en lumière des femmes importantes de l’histoire du Maroc. Enfin, en septembre 2023, elle racontera en français l’histoire d’une femme qui vit dans un pays arabe où elle n’a aucun droit...

Un programme chargé, plein de promesses, que l’on suivra de près !

(par Thelma SUSBIELLE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791097160920

Massot ✏️ Zainab Fasiki Féminisme Pédagogie Maroc Angoulême 2022 🏆 Prix Couilles au Cul 🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
Participez à la discussion
1 Message :
PAR Thelma SUSBIELLE  
A LIRE AUSSI  
Interviews  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD