Newsletter ActuaBD

"Jujitsuffragettes", Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique 2021 !

  • C'est cette année un album historique dont les thématiques raisonnent fortement avec les préoccupations contemporaines qui a été récompensé du prestigieux Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique, et qui plonge le lecteur dans l'histoire des suffragettes britanniques du début du XXe siècle.

Pour la 18e fois s’est réuni le jury de Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique, qui attribue un prix, officiellement décerné lors des Rendez-Vous de l’Histoire de Blois. L’an dernier, Nicole Augereau, Lucie Castel et Grégory Jarry avaient été primés pour Voyages en Égypte et en Nubie de Giambattista Belzoni. Le lauréat du Prix Cheverny reçoit non seulement 3.000 euros, mais il intègre également le jury pour deux ans et bénéficie aussi d’une exposition lors des Rendez-Vous de l’Histoire de Blois.

"Jujitsuffragettes", Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique 2021 !
Remise du prix Cheverny 2020. Photographie : Nelly Bris

Le jury du Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique s’est réuni ce mercredi 8 septembre pour élire le lauréat 2021. Il était composé cette année de Pascal Ory, son président, de Jean-Noël Jannenney, de Pauline Ducret, de Tristan Martine, de Paul Chopelin, de Sylvain Gâche, ainsi que des lauréats des deux dernières éditions, Florent Grouazel, Younn Locard, Nicole Augereau, Lucie Castel et Grégory Jarry. 66 albums ont concouru, chiffre qui correspond à la norme des précédentes années, proposés par 19 maisons d’édition : Bamboo, Casterman, Dargaud, Delcourt, Des Ronds dans l’O, Dupuis, Éditions du Signe, Éditions Fluide Glacial, Éditions La Découverte, Éditions Petit à Petit, Futuropolis, Gallimard BD, Glénat, Paquet, La Boîte à Bulles, Le Lombard, Sarbacane, Steinkis et Tartamudo.

Le jury Cheverny 2021 en pleine réunion. Photographie : Hélène Renard
Le jury Cheverny 2021 en pleine réunion. Photographie : Paul Chopelin

Sans surprise également, 75% des albums reçus mettent en scène des histoires se déroulant au cours de la période contemporaine (XIXe-XXe siècles), confirmant le délaissement des périodes antérieures. Celles-ci semblent de moins en moins inspirer les auteurs, sans qu’il soit possible d’établir clairement les raisons de cette désaffection. C’est le cas notamment de l’Antiquité, représentée par un seul album dans toute la sélection ! Même si la Seconde Guerre mondiale est toujours très présente, les auteurs ont laissé de côté cette période, déjà bien balisée, pour s’intéresser davantage à la seconde moitié du XXe siècle, avec une prédilection pour les années 1960-1980. Trois thématiques dominent : l’histoire du monde ouvrier, l’histoire des femmes et l’histoire de l’art.

Après délibération, une short-list de 10 albums a été constituée, sur laquelle les membres du jury ont été appelés à voter :

Battant d’une courte tête l’un de nos coups de cœur, le brillant Sur un air de Fado de Nicolas Barral, la majorité des voix s’est portée sur l’album Jujitsufragettes. Les Amazones de Londres, de Clément Xavier, Lisa Lugrin et Albertine Ralenti, publiée dans la collection Coup de Tête des éditions Delcourt.

L’histoire raconte le combat des suffragettes anglaises confrontées aux violences policières. Sous la conduite d’Edith Garrud, professeure d’arts martiaux, le service d’ordre des suffragettes apprend à pratiquer clés de bras et crocs-en-jambe. Bien décidées à ne pas se laisser intimider, elles répondent par la force à la force. On l’aura compris, un sujet d’une actualité brûlante, dont nous avions déjà souligné la qualité, sous la plume de David Taugis : « Tout pétille dans cet album, du titre farfelu et malin au traitement graphique, toujours vif et élégant. La ville de Londres charme dans les tons doux tandis que les personnages s’ancrent rapidement dans les rétines. D’autant que le cadre historique revient régulièrement grâce à des inserts de documents d’époque, bien saupoudrés en pleines pages. »

Le Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique sera officiellement remis le 9 octobre dans le cadre des Rendez-Vous de l’Histoire de Blois, à la Maison de la BD, à partir de 12h15. De manière plus générale, la bande dessinée historique sera une nouvelle fois à l’honneur lors de cette 24e édition de ce festival incontournable pour les amoureux d’histoire qui se tiendra à Blois du 6 au 10 octobre. Il ne faudra pas manquer l’exposition consacrée aux lauréats 2020 du prix Cheverny, Nicole Augereau et Lucie Castel et Grégory Jarry autour de leur album Voyages en Égypte et en Nubie de Giambattista Belzoni. Le commissariat est assuré par l’association Bd BOUM : grâce à une étroite collaboration avec les auteurs seront présentées planches originales, croquis préparatoires et panneaux de mise en contexte historique. L’inauguration aura lieu à partir de 11h45, le samedi 9 octobre, dans les locaux de la Maison de la BD, dans la grande salle d’exposition. Une visite guidée par Mathilde Landry aura lieu le même jour à 16h, suivie d’une rencontre avec les trois auteurs.

Si vous souhaitez entendre Clément Xavier et Lisa Lugrin, les lauréats 2021, parler de leur œuvre, venez nombreux à la Maison de la BD lors Rendez-Vous de l’Histoire de Blois le samedi 9 octobre de 9h45 à 11h15 : Paul Chopelin et Tristan Martine animeront une table-ronde autour des enjeux de la bande dessinée historique, en présence également de François Comte et de Julien Mocca, auteurs d’un volume sur l’histoire d’Angers en bande dessinée aux éditions Petit à Petit, et d’Olivier Petit, directeur de cette maison d’édition.

Notons également la présence de nombreux autres événements liés à la bande dessinée historique, parmi lesquels :

  • Une exposition consacrée au superbe Croke Park, au Centre de la Résistance, de la Déportation et de la Mémoire : le scénariste proposera une visite guidée, puis une rencontre et une dédicace le samedi 9 octobre à 10h30.
  • Un Quizz de l’Histoire dessinée de la France, présentant dans la salle de spectacle de la Maison de la magie, le dimanche 10 octobre de 14h30 à 16h, une rencontre et une projection de dessins en présence notamment d’Étienne Davodeau, de Héloïse Chochois et d’historiens comme Sylvie Joye, Florian Mazel ou Sylvain Venayre.
  • Un entretien entre Pascal Ory et Jean Harambat, autour de La République. D’après l’œuvre de Platon, au café littéraire, le vendredi 8 octobre de 15h15 à 16h15.
  • Un entretien entre Pascal Ory et Jean Dytar, autour de # J’accuse, modéré par Laurent Gerbier, à l’Université Site Jaurès, Amphi 1, le samedi 9 octobre de 14h à 15h.
  • Une rencontre avec Jacques Ferrandez, animée par Tristan Martine, dans la salle de réception de la Préfecture, le vendredi 8 octobre de 17h à 18h, autour de Suites algériennes (1969-2019).
  • Une rencontre avec Alex W. Inker, animée par Paul Chopelin, à la Maison de la BD, le samedi 9 octobre de 15h30 à 16h30, autour de Fourmies 1891. Une mémoire ouvrière en images.
  • Une rencontre avec Étienne Davodeau, animée par Hervé Bourit, au café littéraire, le samedi 9 octobre de 18h15 à 19h15, autour de Le Droit du sol.
  • Une rencontre avec Guy Delisle, animée par Paul Chopelin, au café littéraire, le dimanche 10 octobre de 10h à 11h, autour de Trois saisons à l’usine.
  • Une rencontre avec Jérôme Clément, Didier Decoin et Marc Jailloux, animée par Hervé Bourit, à la maison de la BD, le dimanche 10 octobre de 11h30 à 12h30, autour de Le Sang des Valois.
  • Une rencontre avec Virginie Ollagnier, animée par Sylvain Gâche, à la maison de la BD, le dimanche 10 octobre de 14h à 15h, autour de Nellie Bly, une pionnière du journalisme d’investigation.

(par Tristan MARTINE)

(par Paul CHOPELIN)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD