Les lauréats du Prix Diagonale - Le Soir 2016

14 mai 2016 0 commentaire
  • La cérémonie la plus déjantée de l'année vient de se terminer ! Nous pouvons donc vous annoncer quels sont les albums, séries et auteurs primés par leurs pairs, Hermann, Dany, Davodeau, Cauvin, Van Hamme, Dufaux, et les autres...

Si la seconde “Diagonale – Fête de la BD” continue de battre son plein ce dimanche, le rideau vient de tomber sur la neuvième cérémonie de remise de prix Diagonale – Le Soir, honorant une fois de plus la bande dessinée dans toute sa largeur et sa hauteur… bref, en diagonale !

Meilleur album

Les lauréats du Prix Diagonale - Le Soir 2016Le jury composé de Jean Dufaux, Jean Van Hamme, Raoul Cauvin, Hermann, Dany, Cosey, Étienne Davodeau, Maryse & Jean-François Charles, Jean-Claude Servais, Bernard Yslaire ainsi que du journaliste Daniel Couvreur) a décidé de récompenser Facteur pour femmes, de Didier Quella-Guyot & Sébastien Morice paru aux Editions Bamboo.

Pour rappel, le récit relate la vie d’une petite île brettonne pendant la guerre 14-18, alors qu’elle est vidée de tous ses hommes valides. Reste alors le jeune Maël, réformé pour son pied bot, et qui prend le costume de facteur pour apporter bonnes et mauvaises nouvelles à toutes les femmes restées au pays. Lui qui a toujours souffert du regard des autres devient le centre de bien des attentions. Il découvre le plaisir avec ces femmes esseulés, allant jusqu’à travestir la réalité des courriers qu’il apporte pour mieux bénéficier de leurs amours. Mais la guerre ne dure pas éternellement !

« Cette chronique débute comme un conte amusant et polisson pour prendre un tour bien moins sympathique, mettant à nu la vraie personnalité des principaux protagonistes de cette histoire, chroniquait Patrice Gentilhomme . « Le facteur passe du statut d’ingénu un peu simplet à celui de misérable manipulateur ; tandis que de leur côté, des femmes de marins s’affirment à la fois intrigantes et libérées. L’épilogue du récit insiste encore davantage sur les aspects ambivalents de ces personnages transformant cette farce grivoise en une chronique bien plus sombre, plus proche du polar que de la romance coquine. »

Meilleure série

Entouré des Vieux Fourneaux et d’Airborne 44, c’est Amours fragiles de Philippe Richelle & Jean-Michel Beuriot (Casterman) qui a trouvé grâce aux yeux du jury. Un prix plus qu’amplement mérité, car cette série débutée il y a vingt ans et qui compte déjà sept tomes sur les dix prévus est un parfait exemple de ce que la bande dessinée peut offrir comme espace spécifique de narration.

En effet, dessin et scénario s’épaulent avec beaucoup de sensibilité pour revenir sur une des pages les plus sombres du XXe siècle : la montée du nazisme, la guerre, l’épuration ethnique, la Résistance, le front de l’Est, etc.

Philippe Richelle et Jean-Michel Beuriot jouent sur les dialogues et les non-dits pour créer une ambiance à la fois ultra-réaliste et intimiste. Par le détail de leur vie, les personnages prennent une épaisseur rarement atteinte, ce qui permet de voir autrement les divers aspects du conflit. Rejetant le manichéisme et les préjugés, Amours fragiles est une formidable saga de bande dessinée, aussi vibrante que passionnée. Loin de se cantonner au scolaire, cette leçon d’Histoire dépasse largement le devoir de mémoire pour proposer de crédibles expériences de vie.

Grand Prix

Rappelons que le prix du jury récompense chaque année un auteur de bande dessinée pour l’ensemble de son œuvre. Et cette fois, c’est François Walthéry qui est ainsi salué par ses pairs, et invité à les rejoindre dans cette académie qui décidément commence à rassembler un très bel échantillon du neuvième art.

Après cinquante-quatre années d’une carrière déjà bien remplie, Walthéry est une image marquante du neuvième art. Collaborateur de Peyo avant que Yvan Delporte et Thierri Martens ne le poussent finalement à lancer sa propre série avec Natacha, le Liégeois n’a eu de cesse de bercer les lectures des petits et grands.

Nous reviendrons très prochainement avec les photos de la cérémonie et les réactions des primés... A suivre !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire également Le Prix Diagonale organise sa seconde Fête de la BD sous la bannière du Western

Le Prix Diagonale – Le Soir et sa seconde Fête de la BD à Ottignies-Louvain-la-Neuve : les 14 et 15 mai 2016 : plus d’infos sur les sites internet du Prix Diagonale – Le Soir et de Diagonale - Fête de la BD.

Concernant le Prix Diagonale - Le Soir et sa Fête de la BD, lire :
- notre article traitant du rapprochement entre La Fête de la BD et le Prix Diagonale : Fête de la BD à Louvain-la-Neuve et à Bruxelles ce week-end. Vers un événement national ?
- notre introduction à ce rapprochement : Entre le Prix Diagonale de Louvain-La-Neuve et la Fête de la BD de Bruxelles, la BD belge cherche son événement fédérateur
- notre interview de David da Câmara Gomes (Echevin d’Ottignies-Louvain-la-Neuve) : « La Fête de la BD de Bruxelles est complémentaire avec le Prix Diagonale-Raymond Leblanc »

A propos du Prix Diagonale – Le Soir, lire :
- Yslaire reçoit le Prix Diagonale-Le Soir
- Le Prix Diagonale, vitrine d’excellence pour la bande dessinée en Belgique
- Prix Diagonale - Le Soir 2013 : Cosey mis à l’honneur
- Avec le Prix Diagonale Le Soir, les Belges s’offrent la distinction BD la mieux dotée d’Europe
- Le Prix Diagonale 2012 envahit Louvain-la-Neuve
- Prix Diagonale 2011 : Dany distingué par ses pairs !
- Le Prix Diagonale couronne Jean-Claude Servais
- Hermann, Grand Prix de la bande dessinée du Brabant wallon

A propos de La Fête de la BD, lire :
- Carton plein pour la Fête de la BD de Bruxelles 2014
- 5e Fête de la BD à Bruxelles - Florence Cestac Grand Prix Saint-Michel 2014
- La Fête de la BD à Bruxelles accueille le premier Festival Spirou
- Fête de la BD de Bruxelles 2014 : Le Musée Hergé fait sa pub
- Fête de la BD 2013 : le bilan en photos
- Fête de la BD 2013 : programme et analyse
- L’interview de Vincent Tutino (coordinateur de la Fête de la BD) : "Bruxelles doit devenir LA capitale mondiale de la BD"
- Fête de la BD 2012 : Programme et Evénements : La Concorde (re)trouvée
- Fête de la BD 2011 : Programme
- Fête de la BD 2010 : Bilan d’un programme encore timide
- Fête de la BD 2009 : Lancement de l’année de la Bande Dessinée, programme et Balloon Parade

  Un commentaire ?