Marsupilami – T21 : Red Monster – Par Batem & Colman – Marsu Productions.

18 avril 2008 1 commentaire
  • Marsu Productions et {{Batem}} ont décidé de confier la destinée narrative du Marsupilami à {{Colman}}. Bien leur en a pris : L’auteur de {Billy The Cat} a digéré avec intelligence les bases mises en place par le grand Franquin pour les renouveler, les réinterpréter. Le résultat est plus qu’intéressant. Et séduira la jeune génération…

Une menace plane sur la paisible et luxuriante forêt palombienne. De la terre sacrée des indiens Chuchotas, voisins des Chahutas, parviennent les rumeurs les plus alarmistes. Un monstre rouge aux énormes dents jaunes, manifestement enragé, saccagerait tout sur son passage. Certains disent qu’il s’agit du mystérieux Mapinguari, un animal géant dont parlent les légendes indiennes ?

Un éminent zoologiste, Houston, que le Marsupilami et toute sa famille connaissent bien, veut enquêter, et s’enfonce dans la jungle. Les petits marsus se cachent dans sa pirogue, et font donc partie de cette expédition au grand dam du marsupilami. Celui-ci décide aussitôt de partir à leur recherche…Ils finissent par tomber sur le fameux monstre rouge...

Colman, qui scénarise la série depuis le dix-neuvième album, a définitivement replacé l’essentiel des intrigues du Marsupilami dans la jungle palombienne. Autant le personnage avait beaucoup de fraicheur et de caractère en accompagnant Spirou et Fantasio dans leurs aventures, autant lorsqu’il quittait sa forêt dans certains albums de sa série propre, cela manquait d’âme. Colman et Batem l’ont aujourd’hui compris. Les erreurs du passé sont réparées, et les auteurs nous offrent une histoire intéressante, bourrée de gags et de jeux mots poilants. Le résultat nous semble presque aussi bon que les premiers titres de la série, supervisés par André Franquin.

Batem et Colman se complètent à merveille. On sent que le dessinateur a retrouvé une nouvelle vigueur en travaillant avec Colman. Ses planches foisonnent de détails et le Marsu est redevenu expressif. Le Marsupilami nouveau a tous les ingrédients pour séduire une nouvelle génération de lecteurs !

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le Marsupilami sur actuabd.com, c’est aussi les les chroniques du T20 et du T17 et deux interviews de Batem :
- Batem : "Le marsupilami s’engage pour protéger la forêt amazonnienne" (Juillet 2007)
- BATEM : « Je travaille dans la lumière de Franquin » (Janvier 2005)

Commander ce livre sur Internet

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Je ne sais pas où vous avez lu une histoire intéressante, mais le scénario de ce dernier opus est vide.
    On s’ennuie à lire (rapidement) cet album en suivant un faux suspense qui ne débouche sur rien.

    Pourtant vous avez raison de rappeler que Colman, depuis son arrivée (c’est son troisième album) a remis la série dans le bon chemin en revenant aux fondamentaux.
    "Magie blanche" avait été une bonne surprise et la trame générale de "Viva Palombia !" était intéressante. Mais, déjà dans cet album, on sentait les prémices de l’accident qu’est "red monster".

    Car c’est pour moi un accident.
    Stéphane Colman est bien le scénariste qu’il faut à la série Marsupilami.
    Oublions cet album bien fade. Qu’il prenne son temps pour le prochain opus.

    Répondre à ce message