Luigi Critone (Le Scorpion) : "Lorsqu’on reprend l’univers d’un autre, il faut du temps pour trouver ses repères"

  • Paru fin mai, le tome 14 du "Scorpion" marque le retour du blockbuster créé par Enrico Marini et Stephen Desberg. En tant que fidèles lecteurs d'ActuaBD, vous savez sûrement que Marini a fait un pas de côté pour s'occuper de ses autres projets, laissant ainsi la place de dessinateur au talentueux Luigi Critone. Après un premier album assez convaincant, nous retrouvons le dessinateur des acclamés "Je, François Villon" et "Aldobrando" à l'occasion du tome 14 des nouvelles aventures du bretteur archéologue.

Luigi Critone, ce nouvel épisode du Scorpion, intitulé « La Tombe d’un dieu », est votre second album dans cette série. Aujourd’hui, vous sentez-vous plus à l’aise dans l’animation de cet univers ?

Luigi Critone : Oui, tout à fait ! Je me suis effectivement senti plus à l’aise dans ce tome 14. Que ce soit dans l’animation des personnages ou dans la représentation des décors. Je me suis mieux approprié l’ambiance de la série. J’ai tout de même rencontré quelques difficultés. Il ne faut jamais oublier que c’est toujours délicat de reprendre un projet installé depuis vingt ans et qui est très bien défini. Mais ce n’était pas si dramatique que ça, il faut savoir se laisser le temps pour trouver ses repères.

Luigi Critone (Le Scorpion) : "Lorsqu'on reprend l'univers d'un autre, il faut du temps pour trouver ses repères"
Le Scorpion T. 14 - La Tombe d’un dieu
Luigi Critone & Stephen Desberg © Dargaud

Ce qui marque ce nouveau diptyque du Scorpion c’est la mélancolie que l’on ressent tout au long de la lecture de ces deux albums. Cette nouvelle couleur émotionnelle est-elle uniquement due au scénario de Desberg ou est-ce que votre dessin a infusé cela ?

C’est un peu des deux. Je pense que si on a pensé à moi pour être le successeur d’Enrico Marini au dessin du Scorpion c’est parce que Stephen Desberg avait déjà prévu de faire évoluer le personnage et la série dans une nouvelle direction moins frénétique mais avec un peu plus de contemplation. Cette nouvelle direction me convient très bien car cela aurait été un peu plus compliqué pour moi de “faire du Marini”. Enrico est très fort dans le dynamisme et dans le cadrage des scènes d’actions ou celles plus cinématographiques.

Ce diptyque nous présente une nouvelle galerie de personnages forts. Lequel de ces protagonistes préférez-vous animer et pourquoi ?

Je dirais que c’est la Sabbatéenne parce que c’est un nouveau personnage féminin et c’est une chose qui n’est pas facile à introduire dans l’univers du Scorpion. La Sabbatéenne est aussi un personnage complémentaire à celui de Méjaï car le Scorpion est aussi attiré par elle mais pour des raisons différentes de celles qui le relie à l’Égyptienne. C’est un personnage que j’aime bien dessiner car elle a une beauté plus froide, qui fait contrepoids à celle de Méjaï. Je pense que c’est un personnage qui correspond bien à cette nouvelle tonalité, dont nous parlions à l’instant, et que nous souhaitons inscrire durablement dans la série. Je peux d’ores et déjà vous annoncer que la Sabbatéenne sera encore présente dans les prochains albums.

Luigi Critone & Stephen Desberg © Dargaud

La Sabbatéenne a un look qui la rend particulièrement charismatique. Comment se sont passées les recherches graphiques ?

Le design de la Sabbatéenne n’est pas complètement inventé, je me suis quand même documenté sur le costume qui serait crédible pour un personnage de ce genre-là. Après, l’idée du Scorpion n’est pas d’être une série historique au sens propre car nous nous permettons quand même quelques libertés. Comme pour tous mes autres personnages, je fais des recherches et puis j’expérimente différentes choses jusqu’à obtenir un design qui me plait.

Un autre point est à souligner : c’est le retour de son profil d’archéologue. Certes, déjà présent dans les albums précédents mais ce cycle sonne comme le retour aux sources du personnage.

C’était un souhait de Desberg de remettre en avant ses qualités d’archéologue. Il m’en avait parlé dès le début de notre collaboration et c’était une direction qui m’intéressait car cela irait bien avec mon style. Après, je pense que c’est aussi une évolution naturelle du personnage et cette évolution était déjà présente lorsqu’Enrico dessinait la série. Le personnage mûrit au fil des albums, il est moins fougueux, certes, mais il gagne en épaisseur et en caractère.

Luigi Critone & Stephen Desberg © Dargaud

Lors de notre précédent entretien, vous nous aviez expliqué avoir signé pour deux albums du Scorpion et qu’ensuite vous feriez le point sur la poursuite de votre collaboration avec Desberg et les éditions Dargaud. Je suppose que vous continuerez de dessiner la série à l’avenir ?

Oui, tout à fait. Alors ce n’est pas encore signé mais l’idée est que le prochain album devrait être un one-shot, mais nous n’avons pas encore de date de sortie à communiquer. Il est possible aussi que j’alterne les albums du Scorpion avec d’autres projets mais c’est encore très vague. Beaucoup de choses doivent encore être confirmées, nous sommes en pleine phase de discussion.

Avec l’amélioration de la situation sanitaire, je suppose que vous avez repris le chemin des dédicaces ? Si oui, quel accueil vous ont réservé les lecteurs du Scorpion ?

Je m’y attendais un peu mais mon impression est que le tome 14 est mieux accepté par les lecteurs que le tome 13, qui était l’album du changement. Il avait cristallisé les inquiétudes des lecteurs de la série. Mais au final, je suis assez content de leur accueil et cela me conforte dans ma manière de travailler, il y a eu de l’évolution dans mon travail et je pense que cela se ressent sur la série.

Le Scorpion T. 14 - La Tombe d’un dieu
Luigi Critone & Stephen Desberg © Dargaud

Voir en ligne : Découvrez la série "Le Scorpion" sur le site des éditions Dargaud

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782505089414

En médaillon : Luigi Critone
Photo : Christian Missia Dio

À lire sur ActuaBD.com :

Nos articles sur la série Le Scorpion :

Nos articles sur Luigi Critone :

Le Scorpion T. 14 - La Tombe d’un dieu - Par Luigi Critone & Stephen Desberg - Dargaud. Album paru le 27 mai 2022. 48 pages, 13,00 euros.

Suivez Luigi Critone sur son site, sur Facebook, sur Instagram et sur Twitter

Meilleures ventes BD
🔍 Avis Actuabd 📖 Feuilleter 🛒 Acheter

1 🔍 📖 🛒 Le Monde Sans Fin
2 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.07 - Hi
3 🔍 📖 🛒 Guacamole Vaudou
4 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.08
5 🔍 📖 🛒 My Hero Academia T.33 - The Ne
6 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.01
7 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.23
8 🔍 📖 🛒 Elles T.02 - Universelles
10 🔍 📖 🛒 One Piece T.01
11 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.02
12 🔍 📖 🛒 Elles T.01 - La Nouvelle(s)
13 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.03
14 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.04
15 🔍 📖 🛒 Dragon Ball Super T.17
16 🔍 📖 🛒 One Piece T.02
17 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.01 - Tout Ca
18 🔍 📖 🛒 One Piece T.03
19 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.22
20 🔍 📖 🛒 Naruto T.01
21 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.07
22 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.01
23 🔍 📖 🛒 Les Nouvelles Aventures De Lap
24 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.01 - Hi
25 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.05
26 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.06
27 🔍 📖 🛒 Zai Zai Zai Zai
28 🔍 📖 🛒 Les Reflets Du Mondeen Lutte
29 🔍 📖 🛒 Kaiju N8 T.05
30 🔍 📖 🛒 One Piece T.04
31 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.09 - La Rentr
32 🔍 📖 🛒 One Piece T.05
34 🔍 📖 🛒 One Piece T.06
35 🔍 📖 🛒 Les Carnets De L'apothicaire T
36 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.03 - C'est Pa
37 🔍 📖 🛒 One Piece - Edition Originale
38 🔍 📖 🛒 Naruto T.02
39 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.02
40 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele Hors-serie - Mo
41 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.08 - Parents
42 🔍 📖 🛒 One Piece T.07
43 🔍 📖 🛒 Berserk T.41 - Collector
44 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.02 -l'enfer C
45 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.04 - J'aime P
46 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.12 - A La Pec
47 🔍 📖 🛒 Tokyo Revengers T.19
48 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.05 - Poussez-
49 🔍 📖 🛒 My Hero Academia T.01
50 🔍 📖 🛒 Le Spirou D'emile Bravo T.05 -

Source : Datalib
A lire aussi sur ActuaBD :

 
Un commentaire ?

Dans la même rubrique


En bref